Les jumelles Élodie et Emmanuelle Plouffe sont nées à un intervalle de 22,976 secondes. La mère Amanda Doris a fait homologuer ce record.

Le record Guinness confirmé pour une Gatinoise

C’est confirmé ! Une Gatinoise a établi un record mondial pour le plus court intervalle entre l’accouchement de jumeaux.

La maman des petites Emmanuelle et Élodie, Amanda Dorris, a reçu cette semaine la confirmation des autorités du Livre des records Guinness.

Mme Dorris a donné naissance aux jumelles le 6 avril 2017 à l’Hôpital de Gatineau. Emmanuelle et Élodie sont nées à un intervalle de 22,976 secondes. Les filles étaient venues au monde prématurément, durant la 35e semaine de grossesse.

Mme Dorris a dû procéder à plusieurs étapes avant que soit homologué le record, dont obtenir et faire parvenir toute la paperasse médicale aux autorités du Livre des records Guinness. Elle devrait recevoir son certificat prochainement.

« J’ai hâte de le recevoir pour pouvoir l’encadrer et le placer dans la chambre des p’tites. C’est officiel que c’est là qu’il s’en va. Dès que ce sera imprimé, j’irai acheter des livres, mais je devrai attendre puisque celui de 2018 est déjà imprimé. J’imagine que je devrai attendre l’édition de 2019. Mais mon nom est déjà sur leur site web comme détentrice du record », a partagé Mme Dorris lors d’une entrevue au Droit, jeudi.

Les accouchements rapides avaient pris par surprise non seulement la mère, mais aussi le personnel médical.

« Le médecin a été vite. Il a été chanceux d’attraper Élodie parce qu’elle est sortie extrêmement vite », avait réagi Mme Dorris peu de temps après l’arrivée au monde des jumelles.

Emmanuelle et Élodie sont en pleine santé, a fait savoir leur mère.

« Ça pète le feu, ces deux p’tites-là. Ça déplace de l’air », a indiqué en riant Amanda Dorris, qui retournera travailler au gouvernement fédéral sous peu.

L’ancien record remonte à juillet 2013 lorsqu’une Californienne avait donné naissance à des jumeaux en une minute.