Myriam Nadeau, présidente de la STO

Le parc-o-bus de Buckingham doit déménager

Le propriétaire du terrain sur lequel est situé le parc-o-bus de Buckingham prévoit développer son lot, forçant la fermeture de la station d’autobus. Des travaux de construction pour un nouveau parc-o-bus ont été approuvés par le conseil d’administration de la Société des Transports de l’Outaouais (STO), jeudi.

Communément appelée « parc-o-bus de l’Encan », cette station d’autobus est située à même le terrain du propriétaire de l’encan Larose, à Masson-Angers. Jusqu’ici, la STO louait une partie de l’espace pour son parc-o-bus.

Or, la STO a fait l’acquisition du nouveau terrain, lui aussi situé sur la rue Georges.

Selon la présidente du conseil d’administration de la STO, Myriam Nadeau, ce déménagement n’aura aucun impact sur les services offerts aux usagers.

C’est le gouvernement fédéral, au travers d’un programme d’aide financière pour l’infrastructure de transports en commun, qui assumera 90 % des coûts du déménagement, s’élevant à 1,5 million $.

Selon l’objectif du programme fédéral, les travaux doivent être terminés d’ici la fin du mois de mars 2020, mais la STO vise plutôt la fin de cette année.

Rapibus de Labrosse à Lorrain bientôt prêt

Les travaux pour la station de Rapibus du boulevard Lorrain, actuellement en cours, achèvent.

Selon Mme Nadeau, l’ouverture du terminus devrait être faite au cours de l’automne.