C’est au parc Moussette que le Marché public du Vieux-Hull s’installera cet été. Une ouverture est prévue pour le 11 juin.
C’est au parc Moussette que le Marché public du Vieux-Hull s’installera cet été. Une ouverture est prévue pour le 11 juin.

Le Marché public forcé de quitter le Vieux-Hull

C’est au parc Moussette que le Marché public du Vieux-Hull installera ses étals pour sa 18e saison.

Si tout se passe bien, une vingtaine de producteurs régionaux seront sur place dès le 11 juin, et ce, tous les jeudis de l’été. Par contre, des retards sont toujours possibles compte tenu des circonstances.

Cette décision de quitter le Vieux-Hull fait suite à celle de Travaux publics Canada de ne pas renouveler l’entente avec le Marché pour l’été 2020.

Elle découle également du fait que les fonctionnaires ont déserté le centre-ville en raison de la pandémie de coronavirus et du télétravail.

« Étant donné qu’on ne pouvait pas revenir à notre site habituel au parc du Portage, on a décidé de rechercher d’autres endroits où nous pourrions nous installer, de confier au Droit Dominique Myre, directrice générale du Marché du Vieux-Hull (MVH). On a donc retenu trois sites potentiels soit La Fonderie, la Ferme Moore et le parc Moussette. »

Les contraintes reliées à la proximité d’un stationnement public, à l’achalandage des lieux et au manque d’espace d’entreposage ont rapidement éliminé la Fonderie de la courte liste.

Le parc Moussette

Par la suite, les organisateurs du MVH ont mis leurs efforts sur la Ferme Moore et le parc Moussette.

Ce dernier, en raison de la proximité de la piste cyclable ainsi que du réseau de transport en commun, de nombreuses places de stationnement et d’espace d’entreposage disponible a immédiatement séduit les dirigeants du MVH.

« Le parc Moussette est parfait pour nous et pour de nombreuses raisons pratiques, ajoute Mme Myre. De plus, on sera en mesure d’attirer une nouvelle clientèle, plus centrée vers les familles et les résidents de Gatineau qui veulent encourager l’achat local. Nos producteurs ont très hâte de pouvoir offrir leurs produits. »

On s’attend à des nouveautés cette année puisque, justement, les producteurs pourront compter sur une nouvelle clientèle.

« Dans le centre-ville, les clients étaient principalement des fonctionnaires qui venaient au marché le midi ou pendant leur pause afin d’acheter des produits, explique la directrice. On devait donc offrir des produits qui pouvaient se conserver une bonne partie de la journée sans réfrigération comme des fruits et des légumes par exemple. Cette année, on peut ajouter de la viande, des pâtisseries, de la boulangerie et autres produits plus fragiles à notre offre. Ce qui augmente la portée du marché auprès de la population en général. »


« Le parc Moussette est parfait pour nous et pour de nombreuses raisons pratiques. »
Dominique Myre, directrice générale du Marché du Vieux-Hull

Site temporaire

La présence du Marché du Vieux-Hull au parc Moussette est temporaire, assure Mme Myre. Les producteurs pourraient être de retour dans le parc du Portage dès l’an prochain.

« C’est notre berceau, là où tout a commencé pour nous. Par contre, on ne peut pas prédire l’avenir et on prendra une décision à la fin de l’été. »

Mme Myre a tenu à rappeler l’efficace collaboration de la Ville de Gatineau dans ce déménagement.

« Il a fallu faire vite et la Ville de nous a permis d’aplanir de nombreuses difficultés, insiste-t-elle. Sans les gens de la Ville, on n’en serait pas là aujourd’hui. »

Pour tout savoir sur le MVH et pour confirmer la date d’ouverture, il suffit de consulter la page Facebook de l’organisme.

Gatineau peut compter sur un réseau de marchés publics. Outre celui du Vieux-Hull, il y a un marché dans le quartier du Plateau, à Aylmer et dans le Vieux-Gatineau.