Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

Le maire de Gatineau veut un ministre

À la veille de la nomination des ministres du nouveau gouvernement de François Legault, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, dit s’attendre à ce que la région de l’Outaouais, qui a fait élire trois députés caquistes, soit représentée au sein du cabinet.

«Ça nous prend un ministre responsable de l’Outaouais et c’est clair parce que les enjeux qui concernent l’Outaouais sont des enjeux nationaux, a lancé le maire de Gatineau. Ce qui se passe ici a un impact sur tout le monde.»

Ce dernier note au passage les quelque 100 millions $ dépensés annuellement par des citoyens de l’Outaouais pour se faire soigner dans des établissements de santé ontariens et les quelques milliers de cerveaux qui traversent la rivière pour être formés dans les institutions postsecondaires et qui ne peuvent pas revenir. «Ce sont des pertes pour tout le Québec», insiste M. Pedneaud-Jobin.

Le changement de gouvernement après un long règne libéral ne forcera pas la région à devoir réexpliquer toutes les particularités de l’Outaouais, croit M. Pedneaud-Jobin. «Ils nous connaissent déjà et les trois nouveaux élus de la région viennent d’ici et connaissent les enjeux, a-t-il dit. On ne repart pas à zéro, mais ce sera une belle occasion pour mettre sur la table des solutions nouvelles.»