Dans sa lettre, Daniel Mercier, résident et propriétaire d’une maison sur la rue Notre-Dame, rappelle que le quartier a survécu aux grands feux de 1888 et 1900, et qu’il a été épargné par les pics des démolisseurs dans les années 1970.

Le conseil inondé de lettres d’appui à la protection du Quartier du musée

Les élus gatinois se sont fait inonder de lettres d’appui à la création d’un site du patrimoine protégé dans le Quartier du musée, jeudi, a appris Le Droit. Chaque conseiller et le maire ont reçu des lettres de plusieurs dizaines de résidents propriétaires du secteur, ainsi que de la présidente du conseil d’administration du Collège Saint-Joseph, a précisé une représentante du regroupement, Marie-Josée Marziliano.

« Le secteur du Quartier du musée est devenu le berceau de la communauté francophone à Hull et a été privilégié par les commerçants et les professionnels de l’époque, écrit Daniel Mercier, résident et propriétaire d’une maison sur la rue Notre-Dame.

Il rappelle dans sa lettre dont nous avons obtenu copie que le quartier a survécu aux grands feux de 1888 et 1900, et qu’il a été épargné par les pics des démolisseurs dans les années 1970.

Il cite l’ouvrage récemment publié par l’historienne-conseil, Michelle Guitard, qui détaille la variété des styles architecturaux du quartier et qui témoigne de l’«importante valeur patrimoniale, architecturale et historique» du secteur.

Dans une autre lettre d’appui à la citation patrimoniale, la présidente du conseil d’administration du Collège Saint-Joseph, Nicole Paquin, insiste pour que l’«ensemble du quartier» soit protégé, «et non une partie de celui-ci ou seulement certains édifices». Citant elle aussi l’ouvrage de Michelle Guitard, elle rappelle que le quartier abrite entre 50 et 60 bâtiments d’intérêt patrimonial.

«Le site du Collège Saint-Joseph est occupé par une institution scolaire depuis 150 ans et il continue aujourd’hui cette vocation d’enseignement dans un cadre historique et culturel unique, poursuit Mme Paquin.

Le site du patrimoine du Quartier du musée protégera donc une communauté vivante et son identité.»

GATINEAU PUBLIE SON RAPPORT DE CONSULTATION PUBLIQUE

Après deux jours d’insistance de la part du Droit pour obtenir le rapport de consultation publique de juin dernier sur le projet de protection patrimoniale du Quartier du musée, la Ville de Gatineau a finalement accepté, jeudi, en toute fin de journée, de le rendre disponible sur son site Internet. Il n’a pas été possible de savoir pourquoi le rapport n’a pas été publié tel que promis en septembre dernier. 

Le cabinet du maire Maxime Pedneaud-Jobin a toutefois reconnu qu’il s’agissait d’une erreur à ne plus reproduire à Gatineau. 

« Le maire reconnaît qu’il y a eu une faille dans le processus et que des modifications s’imposent dès maintenant pour que les correctifs soient en place à temps pour la prochaine consultation publique de la Ville », a indiqué l’attachée de presse du maire, Laurence Gillot. 

Quant au rapport, il précise que 145 personnes ont participé à la consultation publique et 205 personnes ont rempli le questionnaire en ligne. 

Un peu moins du tiers des participants étaient des résidents du quartier. Il en ressort deux constats clairs. Les citoyens sondés (78 %) souhaitent que la totalité du quartier soit protégée, incluant les bâtiments de la rue Laurier. 

Les deux tiers des participants estiment que le secteur est un lieu avant tout d’histoire et de patrimoine qui mérite une protection. 

Une proportion de 17 % des répondants voit plutôt le Quartier du musée comme une opportunité pour du développement économique et la construction de bâtiments de gros gabarit.