Le concept final du futur Guertin présenté

Les Gatinois ont maintenant une idée beaucoup plus précise de l’allure qu’aura le futur complexe quatre glaces de Gatineau.

Des esquisses officielles du nouveau domicile des Olympiques de Gatineau ont été présentées aux élus, mardi après-midi, en préparation de la séance du conseil municipal qui s’est tenue plus tard en soirée. Le conseil a d’ailleurs adopté une série de dérogations mineures demandées par Vision multisports Outaouais (VMSO) pour rendre son projet conforme à la réglementation. Elles auront pour effet de réduire la superficie vitrée de l’immeuble exigée par la réglementation, notamment pour le mur longeant le boulevard Maloney.

Le conseiller du quartier, Daniel Champagne, a précisé que les premières images présentées par VMSO et que les citoyens ont en tête depuis plus d’un an ne faisaient pas référence au concept officiel du futur Guertin. 

Le futur complexe quatre glaces vu du boulevard Maloney
Le futur complexe quatre glaces aux côtés de la Place de la Cité et du Complexe sportif de Gatineau

La directrice du module de l’aménagement du territoire de la Ville de Gatineau, Catherine Marchand, ajoute toutefois que le projet final reprend essentiellement les grandes lignes présentées dans les premières esquisses. Elle souligne aussi que ce concept final de VMSO s’intègre tant à l’architecture du Centre sportif qu’aux autres bâtiments institutionnels du secteur. 

« On travaille avec un partenaire qui doit construire un centre de 79 millions $, pas un immeuble de 65 millions $, ni un bâtiment de 200 millions $, a rappelé M. Champagne. On doit garder ça en tête et on va s’assurer que ce centre soit à la hauteur des moyens financiers qu’on y accorde. »

Ainsi, les murs « rideaux » en verre seront dominants sur la façade donnant sur le boulevard de La Gappe et vers l’espace public qui sera créé par la forme que prendra le complexe. 

La façade qui fera face au Centre sportif, moins vitré tout en permettant un regard vers l’intérieur, sera une réponse architecturale à cet autre bâtiment important dans la trame du secteur. 

Le mur qui sera visible le long du Rapibus et du boulevard Maloney sera toutefois « aveugle », c’est à dire complètement fermé, notamment pour empêcher le soleil d’atteindre directement les surfaces glacées. VMSO a toutefois demandé l’autorisation d’utiliser ce mur pour faire de l’affichage, ce qui doit aussi être autorisé par le conseil. 

Ainsi, les utilisateurs du Rapibus et les automobilistes qui emprunteront le boulevard Maloney pourront être interpellés par de la publicité sur les événements en cours ou à venir dans le futur complexe. 

La conseillère Myriam Nadeau a proposé d’utiliser cette façade pour en faire un mur végétal ; une idée à laquelle VMSO s’est montré favorable.