Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L'ancienne mairesse d'Aylmer, Constance Provost, est décédée à l'âge de 96 ans.
L'ancienne mairesse d'Aylmer, Constance Provost, est décédée à l'âge de 96 ans.

L'ancienne mairesse d'Aylmer Constance Provost est décédée

Julien Coderre
Julien Coderre
Le Droit
Article réservé aux abonnés
L'ancienne mairesse d'Aylmer Constance Provost a rendu son dernier souffle, tôt samedi matin, au centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) La Renaissance d'Aylmer.

«C'était une femme généreuse, déterminée et une maman qui avait beaucoup d'amour à donner», confie sa fille Danielle Provost au bout du fil lorsque jointe par Le Droit.

Celle qui a été à la tête d'Aylmer pendant trois mandats, de 1983 à 1995, est décédée de la maladie d'Alzheimer. Mme Provost venait de célébrer son 96e anniversaire en décembre dernier.

«Ça faisait un bon six ans qu'elle avait besoin d'aide et qu'elle ne pouvait plus rester seule», souligne sa fille.

Née à Aylmer, Constance Provost a toujours éprouvé un sentiment de fierté envers sa ville natale.

«Elle est née à Aylmer et elle aimait Aylmer», mentionne-t-elle.

Lorsqu'on lui demande de quoi est-elle le plus fière de sa mère, Danielle répond «son poste de mairesse».

«On la regardait aller et nous, la famille, on était tous très fiers d'elle, se souvient-elle. Elle a tellement aimé occuper ce poste-là pendant 12 ans à Aylmer. Elle s'accomplissait là-dedans et c'était beau de la voir aller.»

«Quand elle voulait quelque chose, elle allait le chercher. Rien ne l'empêchait», ajoute Danielle Provost.

Constance Provost aura été accompagnée par ses enfants jusqu'à la toute fin de son parcours.

«Nous sommes restés avec elle jusqu'à la fin, dit-elle. Elle était entourée de nous.»

«Elle nous a donné beaucoup d'amour alors on lui en a donné autant jusqu'à la fin», conclut sa fille.

La classe politique réagit

Plusieurs membres de la classe politique, dont le maire de Gatineau Maxime Pedneaud-Jobin, ont par ailleurs réagi au décès de Mme Provost par le biais.

«Au nom de tous les Gatinois, j'offre mes condoléances à la famille de Mme Constance Provost, ancienne mairesse d'Aylmer, a tweeté M. Pedneaud-Jobin. Les villes se construisent grâce à des gens comme elle: amoureuse de sa communauté et prête à faire plus que sa part pour la construire. Merci madame Provost.»

Les drapeaux de la Maison du citoyen ont d'ailleurs été placés en berne dimanche pour honorer la mémoire de Constance Provost.

La conseillère municipale d'Aylmer, Audrey Bureau, a elle aussi offert ses condoléances aux proches de Mme Provost.

«C’est avec beaucoup de tristesse que j’apprends le décès de Mme Constance Provost, l’ancienne mairesse d’Aylmer. Je l’ai souvent rencontrée au Monastère, écrit-elle. J’offre mes condoléances à ses proches. Elle restera toujours notre mairesse.»

De son côté, la députée libérale de Hull Maryse Gaudreault souligne qu'elle gardera «toujours un très bon souvenir de cette femme pleine de vie et très chaleureuse».