La haute direction de la Ville de Gatineau a déposé son rapport annuel 2017, mardi.

L’administration fait son bilan 2017

La haute direction de la Ville de Gatineau a déposé, mardi, son rapport annuel 2017, une année vivement marquée par les inondations historiques du printemps, les élections municipales de l’automne, la négociation d’un protocole d’entente et l’obtention d’un projet de loi privé pour le futur complexe des quatre glaces et les festivités du 150e de la Confédération canadienne.

La directrice générale, Marie-Hélène Lajoie, a d’abord rappelé que Gatineau est en «excellente santé financière», avec à l’appui un surplus net de 6,9 millions $ en 2017.

Elle a aussi souligné l’atteinte de l’objectif de la commission de révision des dépenses et des services un an plus tôt que prévu. L’exercice a permis de dégager des économies récurrentes de 15,4 millions $ par année.

Un montant total de 239 millions $ a été engagé, en 2017, dans 232 projets d’infrastructure. Plusieurs de ces projets sont toutefois toujours en phase de planification, ou en cours de réalisation.  

Guertin

L’année 2017 aura aussi été celle de la signature d’un protocole d’entente avec Vision multisport Outaouais (VMSO) pour la construction et la gestion du futur complexe de 4 glaces dans le secteur Gatineau. 

La boucle de ce projet a d’ailleurs été bouclée, mardi, en conseil municipal. 

Les élus, à la majorité, ont adopté une augmentation des coûts de construction de 1,3 million $ dû au retard pour l’obtention du certificat d’autorisation environnementale. Seuls les conseillers Jocelyn Blondin et Louise Boudrias s’y sont opposés.