La toponymie gatinoise dénazifiée

Presque deux ans jour pour jour après la publication d'un premier article dans LeDroit concernant la présence à Gatineau de deux rues rappelant la mémoire de deux proches du régime nazi d'Adolf Hitler, les rues Alexis-Carrel et Philipp-Lenard ont finalement disparu du paysage toponymique de Gatineau, mercredi matin, sur le coup de 8h.
Le nom de la rue Philipp-Lenard a été remplacé par celui d'Albert-Einstein, le célèbre théoricien d'origine juive qui a découvert la formule E=mc2, tandis que la rue Alexis-Carrel devient la rue Marie-Curie, seule femme à avoir gagné deux fois un Prix Nobel, en physique et en chimie.
Ces changements à la toponymie gatinoise surviennent à la suite d'une décision du conseil municipal qui a adopté, à la majorité, en juin, une résolution du conseiller du district Carrefour-de-l'Hôpital, Gilles Carpentier (à droite sur la photo). Une pétition auparavant initiée par Myriam Chouinard (à droite) et Philippe Couroux (au centre) pour faire changer le nom de ces deux rues n'avait pas obtenu l'appui de la majorité des résidents des deux artères. La Ville de Gatineau s'occupera de faire les changements d'adresse des citoyens concernés auprès des institutions publiques. Les gens devront toutefois faire eux-mêmes les modifications auprès des institutions privées et commerciales avec qui ils sont en relation.