La STO sondera les gens du secteurs Buckingham et Masson-Angers du 18 novembre au 8 décembre.

La STO pourrait offrir du transport à la demande à Buckingham et Masson-Angers

À l’image de ce qui se fait dans d’autres villes telles que Sherbrooke et Saint-Bruno-de-Montarville, la Société de transport de l’Outaouais (STO) étudie l’option d’offrir du transport à la demande pour les déplacements locaux dans les secteurs Buckingham et Masson-Angers.

C’est dans cette optique, elle lance un sondage auprès des citoyens de ces deux secteurs de Gatineau afin de mieux cerner leurs besoins et habitudes de déplacement à l’intérieur même des limites de ce territoire. 

Dès le 18 novembre et ce jusqu’au 8 décembre, les gens pourront compléter un questionnaire en ligne (www.sto.ca), qu’ils soient déjà usagers de la STO ou non. 

Ce projet pilote de transport à la demande, s’il devient réalité, serait offert en complément du service régulier d’autobus du transporteur public, précise-t-on. 

«Ce sont des secteurs où les résidents ont déjà fait des commentaires ou encore ont des demandes à ce sujet. Là, on pousse l’exercice plus loin avec un sondage pour connaître leurs habitudes de déplacement. Peut-être que le transport à la demande est une solution à envisager, on va voir s’il y a de l’intérêt. [...] Masson-Angers et Buckingham sont des secteurs qui ont un service régulier qui pourrait être bonifié. C’est aussi un endroit qui n’a pas une grande densité mais un grand territoire à desservir, ce qui fait que c’est plus difficile d’offrir des lignes régulières, surtout en dehors des heures de pointe», note la porte-parole de la STO, Karine Sauvé.

Le projet pilote pourrait prendre diverses formes, indique la STO, par exemple le recours à des véhicules plus petits comme des minibus ou des taxis; une offre de service de type porte-à-porte ou à partir d’un point de rassemblement commun; ou encore un processus de réservation de son déplacement dans un délai déterminé. 

Environ 5% de la clientèle de la STO provient des secteurs de Buckingham et Masson-Angers. Cinq circuits (93, 94, 95, 97 et 98) desservent ce territoire de l'Est de Gatineau.