Des données de la STO ont établi clairement la nécessité d'améliorer le réseau de transport en commun dans l'ouest de Gatineau.

La STO met la table dans l'ouest de Gatineau

La Société de transport de l'Outaouais (STO) a mis la table aux consultations publiques à venir sur l'avenir du réseau dans l'ouest de Gatineau, mercredi soir. Le transporteur a profité de l'occasion pour dévoiler quelles sont les trois options retenues pour la suite de l'analyse.
Une centaine de citoyens se sont déplacés pour entendre ce que le panel d'experts rassemblés par la STO avait à dire. Leur mission était d'éclairer le public sur les tenants et aboutissants du développement d'un projet d'une telle envergure.
Comme un dessert après un plat principal - constitué de discussions d'urbanisme -, la chargée de projets aux stratégies et développement de la STO, Sandrine Poteau, a présenté ce que tout le monde attendait: les options retenues par la STO pour la suite de l'analyse.
Ça se jouera donc entre l'amélioration du réseau actuel (voies réservées, nouveaux tracés, etc.) et la construction d'une infrastructure sur l'un des axes suivants: chemin d'Aylmer/boulevard Alexandre-Taché ou boulevard des Allumettières.
Pour l'instant, impossible de savoir si l'option du tramway - dont le député d'Hull-Aylmer, Greg Fergus, fait la promotion active - sera retenue. Une présentation de Vincent Ermatinger de la firme WSP a établi clairement que toutes les options sont sur la table en ce qui a trait à la technologie de transport privilégiée.
Des données de la STO, présentées par Mme Poteau, ont toutefois établi clairement la nécessité d'améliorer le réseau de transport en commun dans l'ouest de Gatineau. D'ici 15 ans, la STO prévoit une augmentation de 50% des déplacements aux heures de pointe sur les axes principaux. 
Sans ces améliorations, les temps de déplacement des citoyens de l'ouest pourraient être rallongés de 20% à 30%, a poursuivi Sandrine Poteau.
Nombreuses questions
La présence d'une centaine de citoyens à ce forum témoigne de l'appétit des Gatinois pour des améliorations au réseau de transport en commun dans l'ouest. L'idée du tramway avait déjà visiblement nombre d'adeptes.
Mais que ce soit par les médias sociaux, au micro ou par écrit, les gens présents ont inondé la STO de questions sur ce projet d'envergure. Le transporteur s'est d'ailleurs engagé à afficher toutes ces questions (avec une réponse) sur son site web.
La desserte en dehors des heures de pointe, le lien entre les réseaux gatinois et ottavien et le développement démographique attendu dans l'ouest de la ville sont des préoccupations qui sont revenues à plusieurs reprises.
La STO tiendra des consultations publiques formelles les 19 et 20 octobre prochain. Les citoyens pourront alors faire valoir leurs préférences sur les différentes options sur la table.