La STO devra modifier certains circuits à Ottawa.

La STO devra détourner des trajets à Ottawa

Les travaux de revitalisation de la rue Rideau que doit entreprendre la Ville d’Ottawa plus tard cette année forceront la Société de transport de l’Outaouais (STO) à modifier certains de ses trajets qui traversent le centre-ville de la capitale et à embaucher du personnel additionnel. Le tout entraînera des dépenses supplémentaires de plus de trois quarts de million de dollars au transporteur public.

La rue Rideau au centre-ville d’Ottawa sera fermée à toute circulation vers la mi-avril jusqu’au mois de décembre pour permettre à la Ville de procéder à des travaux d’infrastructure et d’aménagement paysager.

« Les lignes détournées auront des itinéraires plus longs en temps et en distance. Il y aura l’ajout de sept autobus supplémentaires en période de pointe. L’embauche de six chauffeurs et de trois mécaniciens sera donc nécessaire pour la livraison d’un service équivalent au service actuel », a indiqué jeudi la présidente de la STO, Myriam Nadeau, lors de l’assemblée ordinaire du conseil d’administration du transporteur public.

Les coûts associés à ces changements sont évalués à 760 128 $, somme qui a été approuvée par le c.a. de la STO.

« Il faut comprendre que ce sont des contraintes du réseau à Ottawa, mais c’est par là qu’on passe pour nos usagers. Ce sont donc des dépenses au niveau opérationnel que la STO va assumer à même ses surplus », a précisé Mme Nadeau.

Achalandage

La vente de titres de transport à la STO a enregistré une hausse de 5,5 % en janvier de cette année comparativement à janvier 2019. Au chapitre des embarquements, c’est la troisième année de suite que la STO commence l’année avec des hausses records d’achalandage avec une augmentation de 15 % en janvier 2020 par rapport à janvier 2019.

« Pour nous aider à faire face aux défis opérationnels qui sont liés à cette croissance, la STO a accueilli sur son réseau de nouveaux autobus. Vingt-six des 43 nouveaux autobus hybrides de 40 pieds (achetés cette année) circulent déjà. C’est la plus grosse commande d’autobus de l’histoire de la STO qui nous arrive cette année. C’est une bonne nouvelle pour la STO comme pour la clientèle », a mentionné Mme Nadeau.