La Soupière de l'Amitié «bouillonne» de projets

Après une année plutôt difficile, les sourires étaient de retour jeudi à la Soupière de l'Amitié de Gatineau où l'avenir semble maintenant rempli d'espoir.
L'organisme communautaire, qui doit fêter ses 30 ans d'existence l'année prochaine, a finalement réglé ses problèmes financiers et se prépare à relancer ses activités autour de sa mission première, soit celle de nourrir les gens dans le besoin. En même temps, un grand projet de construction mijote et suscite déjà beaucoup d'enthousiasme.
«Nous allons revenir à notre mission première, celui de nourrir les gens dans le besoin. De plus, si tout va bien, la Soupière de l'amitié offrira l'an prochain du logement social aux gens du quartier, un projet déjà bien amorcé évalué à 8 millions $. Nous ferons connaître les détails en septembre ou octobre», a indiqué Louise Petitclerc, la présidente du conseil d'administration de la Soupière de l'amitié.
Plus de détails à venir