La maison John-Hamilton au 771, boulevard Alexandre-Taché, complètement laissée à l’abandon par son propriétaire.
La maison John-Hamilton au 771, boulevard Alexandre-Taché, complètement laissée à l’abandon par son propriétaire.

La maison John-Hamilton en voie d’être protégée

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
La somptueuse maison John-Hamilton construite à la fin des années 1930 au 771, boulevard Alexandre-Taché qui est complètement laissée à l’abandon par son propriétaire pourrait très bientôt faire l’objet d’une protection patrimoniale de la Ville de Gatineau.

Le comité consultatif d’urbanisme (CCU) et le conseil du patrimoine recommanderont au conseil municipal, mardi, d’entamer les procédures légales pour que la résidence soit désormais protégée en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.

Construite pour sa fille est son gendre par Robert Gordon Stewart, un riche financier d’Ottawa et tout premier propriétaire du château Montsarrat, la maison John-Hamilton a défrayé les manchettes au début de l’été lorsque la Société d’histoire de l’Outaouais (SHO) a déposé une demande officielle à la Ville de Gatineau pour que soit protégée cette demeure.

«Il faut absolument protéger ce bâtiment en attendant que le propriétaire soit fixé sur ce qu’il entend faire avec, a indiqué le président du CCU, Jocelyn Blondin. Il faut commencer le travail le plus tôt possible. C’est un immeuble important qui a une histoire en lien avec le château Montsarrat. On souhaite que cette maison soit protégée et que son propriétaire assure sa restauration. On souhaite aussi pouvoir visiter l’intérieur dans le cadre du processus de protection parce qu’il y aurait des éléments d’origines qui mériteraient d’être protégés aussi.»

De fait, la SHO précise que les escaliers intérieurs, le foyer et certaines moulures seraient d’origine et doivent être évalués par la Ville dans le cadre de la demande de protection. L’ancien archiviste régional des Archives du Québec, Pierre Louis Lapointe, a affirmé, dans le passé, que la maison John-Hamilton était l’une des dernières de style géorgien encore debout dans le secteur Hull. Elle aurait été construite par Edgar Lewis Horwood qui a été architecte en chef du Dominion du Canada de 1915 à 1917. On lui doit d’ailleurs de nombreux édifices publics et privés dans le centre-ville d’Ottawa.