En matinée, samedi et dimanche, les bénévoles sont attendus dans quatre secteurs de Gatineau pour commencer à ramasser les nombreux sacs de sable.

La Grande corvée de la Solidarité

Les Gatinois se sont retroussés les manches dans les dernières semaines pour venir en aide à leurs concitoyens qui avaient de l'eau dans la cave - et même un peu plus haut pour certains. La Ville les invite à donner de leur temps une fois de plus, samedi et dimanche, pour la Grande corvée de nettoyage des rues de Gatineau.
En matinée, samedi et dimanche, les bénévoles sont attendus dans quatre secteurs de Gatineau pour commencer à ramasser les nombreux sacs de sable - plus de 150 000, selon le maire Maxime Pedneaud-Jobin - qui jonchent les zones inondées depuis des semaines.
« Chaque fois qu'on a fait confiance aux Gatinois, on ne s'est pas trompé. Je suis convaincu qu'ils vont être là en fin de semaine. À différents niveaux, ils sont déjà là au moment où on se parle. [...] Ce qu'ils ont fait depuis quelques semaines, c'est extraordinaire. Je suis sûr qu'ils ne vont pas lâcher et qu'ils vont être là demain », soutient M. Pedneaud-Jobin.
Le maire souligne qu'entre 300 et 400 personnes sont inscrites sur Facebook pour la « Grande corvée de la Solidarité », mais il s'attend à voir encore plus de gens offrir leur aide.
« On est capable d'accueillir beaucoup [de bénévoles], mais s'il y en avait trop, on va être capable de les utiliser au début et ce qu'on va faire, c'est que dimanche, on avisera. J'aimerais mieux qu'on en ait trop que pas assez, alors j'invite les gens à se présenter et on va s'adapter. »
Alors que l'armée se retire à Pontiac, le maire de Gatineau souligne que des soldats seront toujours présents ce week-end pour assister dans cette vaste opération de nettoyage. 
Un retrait graduel des forces pourrait suivre par la suite.
>>>Pour y aller: retrouvez toutes les informations ici.
Fin de l'état d'urgence à Clarence-Rockland
La Cité de Clarence-Rockland a levé, vendredi, l'état d'urgence décrété le 4 mai dernier en raison des inondations. La municipalité invite du même coup les sinistrés à une rencontre publique le mercredi 24 mai, à 19 h 30, à la Salle de spectacle Optimiste. La rencontre portera sur le plan de la municipalité pour le rétablissement après sinistre.
Avec Martin Brunette, Le Droit