L'autoroute 50 en direction ouest, entre La Gappe et Montcalm, restera à deux voies tant et aussi longtemps que l'eau ne se sera pas retirée complètement.

La fonction publique retourne au bureau

Dans quelques jours, voire quelques semaines, la crue printanière historique qui touche actuellement la région sera derrière nous. Gatineau poursuit son long chemin, mercredi matin, pour atteindre ce moment tant attendu.
Les travaux menés par le ministère des Transports du Québec (MTQ) au cours des derniers jours auront notamment permis d'assurer la réouverture partielle de l'autoroute 50 en direction ouest. Une section de cet axe routier névralgique a été fermée dimanche et lundi en raison des inondations.
La portion enrochée de l'autoroute 50 ne peut toutefois être empruntée par les camions lourds et la limite de vitesse y a été réduite de 100 à 50 km/h.
Le résultat, c'est qu'à peu près tout le monde est de retour au travail. Le gouvernement fédéral ouvre les portes de ses bâtiments. Le provincial aussi, tout comme les commissions scolaires, les institutions d'enseignement supérieur et la Ville de Gatineau.
Le retour de tout ce beau monde sur les routes, c'est que la circulation était déjà lourde à 6h25 ce matin. Sur les caméras de circulation du MTQ, on peut constater que la file de voitures sur l'autoroute 50 en direction ouest rejoignait déjà la montée Paiement. L'accès au pont Lady Aberdeen, dans le secteur Gatineau, est aussi extrêmement difficile.
La circulation est toujours au ralenti sur le chemin des Terres. L'autoroute 50, visiblement, est également embouteillée.
Craignant tout de même d'importants bouchons de circulation, les autorités ont maintenu certaines mesures exceptionnelles en place depuis lundi. Voici donc quelques alternatives à considérer:
• Les deux voies du pont Alonzo-Wright demeurent redirigées vers le secteur Hull.
La circulation s'est quelque peu ralentie à l'approche du pont Alonzo-Wright, mais ça demeure une option intéressante, mercredi matin.
• Les services de la Société de transport de l'Outaouais (STO), de leur côté, sont encore gratuits.
• Le boulevard Fournier où deux voies demeurent ouvertes dans les deux directions.
Aide demandée
La Ville de Gatineau remercie les citoyens qui ont mis la main à la pâte au cours des derniers jours afin de venir en aide aux sinistrés. On rappelle également qu'il est possible de faire un don à la Croix-Rouge pour aider à loger et nourrir ceux qui ont dû évacuer leur résidence.
Les citoyens et les entreprises affectés directement par la crue des eaux voudront également se rendre à la polyvalente Nicolas-Gatineau, mercredi soir à 19h30. Le gouvernement du Québec y tiendra une séance d'information sur l'aide financière disponible afin d'aider aux réparations après l'inondation.
Un service de navette de la STO sera disponible pour transporter les gens vers cette rencontre.
Avec Louis-Denis Ebacher