Les conditions météorologiques ont mis fin à la première édition des Mosaïvernales de Gatineau.

La fin des Mosaïvernales

Dame nature a eu raison des Mosaïvernales, à Gatineau. Les organisateurs ont annoncé mardi qu’ils mettaient fin de façon définitive à l’exposition qui n’aura finalement été accessible au public que pour une durée de 20 jours sur les 38 initialement prévus.

«Compte tenu de la pluie des derniers jours et des prévisions météorologiques d’ici la fin du mois, Mosaïvernales se voit dans l’obligation de mettre fin à son exposition. Malgré la volonté et la persévérance de l’équipe des opérations et des artistes, la météo ne permet pas de maintenir la présentation des sculptures de neige», a fait savoir l’équipe d’organisation de l’événement par voie de communiqué.

Au final, l’exposition lancée le 26 janvier dernier, et qui devait se terminer le 4 mars, aura attiré près de 20 000 visiteurs, selon le bilan sommaire divulgué hier. Plus de 1500 personnes ont sillonné le site du parc Jacques-Cartier sud les 10 et 18 février alors qu’elles ont été environ 1650 à franchir les tourniquets le 17 février, ces trois dates ayant été les journées les plus achalandées de l’événement. Un sondage réalisé par la firme Segma le week-end dernier a démontré un taux de satisfaction de 94,5% de la part des visiteurs.

Par ailleurs, la pluie et le redoux qui frappent la région de la capitale nationale se poursuivront de plus belle mercredi. Un avertissement de pluie et de fonte des neiges de la part d’Environnement Canada était toujours en vigueur pour Ottawa-Gatineau en fin de journée mardi. Une quantité supplémentaire de 10 à 15 mm de pluie était encore attendue sur la région au moment d’écrire ces lignes. Les précipitations devraient cesser graduellement aujourd’hui alors que le mercure pourrait atteindre un maximum de 9 degrés Celcius.