Sur la photo, on aperçoit Caroline Labelle (JPL Construction), l’archevêque de Gatineau Mgr Paul-André Durocher, la Mère servante générale des Servantes de Jésus-Marie, Sœur Marie-du-Bon-Pasteur, ainsi que Mathieu Lapalme (Lapalme Rheault Architectes, et Associés).

La construction du nouveau monastère s’entame

La première pelletée de terre pour les travaux de construction du nouveau monastère de la Congrégation des Servantes de Jésus-Marie a eu lieu mercredi sur le terrain du Centre diocésain de l’Archidiocèse de Gatineau, sur le boulevard Mont-Bleu.

Le nouveau bâtiment, qui sera érigé derrière le bâtiment du Centre diocésain, comprendra deux ailes et aura une superficie de 4600 mètres carrés. Il sera mieux adapté aux besoins actuels et futurs des religieuses, qui vieillissent et dont le nombre est en baisse.

Les travaux s’échelonneront sur une période d’un an, si bien que les locataires y emménageront au plus tôt à la fin du printemps 2020. Une quarantaine de sœurs cloîtrées de habitent actuellement dans le monastère situé au 210, rue Laurier, érigé au début du siècle dernier.

Le couvent a été vendu à la Commission de la capitale nationale (CCN) en 2016 pour un montant de près de huit millions $.

Sur la photo, on aperçoit Caroline Labelle (JPL Construction), l’archevêque de Gatineau Mgr Paul-André Durocher, la Mère servante générale des Servantes de Jésus-Marie, Sœur Marie-du-Bon-Pasteur, ainsi que Mathieu Lapalme (Lapalme Rheault Architectes, et Associés).