Rida Mahmoud était candidat d’Action Gatineau et adversaire de Nathalie Lemieux dans Touraine lors des élections de 2017.

Islamophobie : un musulman songe à porter plainte

Un membre actif de la communauté musulmane et résident de Touraine songe à porter plainte contre sa conseillère, Nathalie Lemieux, à la Commission des droits de la personne du Québec.

Rida Mahmoud considère que les propos tenus par Mme Lemieux lors d’une entrevue avec Le Droit, vendredi, sont ni plus ni moins de l’incitation à la haine. Il dit s’être senti attaqué, en tant que musulman, en lisant la déclaration de l’élue.

«Une personne qui a été élue et qui représente la Ville dans un poste aussi élevé, d’après moi, ne devrait pas dire des mots comme ça. Ça amène à la haine et à la discrimination envers une religion, soutient M. Mahmoud. Je trouve que Mme Lemieux est allée trop loin. Je ne pense pas que quelqu’un serait content de se faire discriminer de la sorte. Il faut que les gens comprennent qu’on vit dans une société inclusive.»

Le résident du district Touraine souligne qu’une grande population musulmane habite dans le quartier de Nathalie Lemieux, notamment des gens originaires du Liban. Il affirme avoir discuté avec plusieurs de ses concitoyens et que plusieurs considèrent que l’élue n’a plus la légitimité nécessaire pour siéger au conseil municipal. «Je salue la décision de M. le maire de lui retirer le poste de mairesse suppléante immédiatement, mais ça ne corrige pas le tir, affirme Rida Mahmoud. Le minimum, c’est le plus rapidement possible de s’excuser.»

M. Mahmoud était candidat d’Action Gatineau et adversaire de Nathalie Lemieux dans Touraine lors des élections de 2017. Questionné à savoir si son passé en politique pourrait teinter la perception de sa sortie publique contre l’actuelle conseillère, il rétorque qu’il parle au nom d’une communauté blessée par les propos de Mme Lemieux. «Je me prononce au nom de plusieurs musulmans lésés et outrés par une personne qui a une charge publique, qui doit respecter tous ses citoyens, explique Rida Mahmoud. Je ne cherche pas à être élu à nouveau dans Touraine, je cherche à ce que Mme Lemieux, minimalement, s’excuse de ses paroles. Ensuite, la chose honorable à faire serait de démissionner.»