Le chef du Service de police de Gatineau (SPVG), Mario Harel

Imposante présence policière pendant les festivités

Les images de camion-bélier fonçant sur une foule de festivaliers ou encore d'attaques terroristes meurtrières proviennent principalement de l'autre côté de l'océan pour l'instant, et c'est pour éviter leur répétition ici, au cours des prochains jours, que les autorités déploient actuellement un impressionnant dispositif de sécurité pour entourer les festivités du 1er juillet.
« Le travail de partenariat avec toutes les agences de sécurité de la région est essentiel, note le chef du Service de police de Gatineau (SPVG), Mario Harel. La GRC, la Police d'Ottawa, la PPO et les services de renseignement de sécurité nationale travaillent tous ensemble pour travailler en prévention et pour réagir de façon proactive s'il le fallait. »
Les festivaliers doivent s'attendre à voir beaucoup plus de policiers qu'à l'habitude lors des prochains jours, tant à Ottawa qu'à Gatineau. 
« On va s'assurer d'avoir une présence significative pour que les gens se sentent en sécurité, ajoute M. Harel. Un autre élément important c'est tout ce qui entoure les entraves à la circulation pour s'assurer qu'il n'y ait pas de véhicule qui fonce sur des festivaliers comme on a pu voir ailleurs dans le monde. »
Toutes ces entraves auront des impacts importants sur la fluidité de la circulation à l'approche des sites où se tiendront les événements du 1er et 2 juillet. 
« On recommande aux gens de se déplacer de deux à trois heures à l'avance pour se rendre à un événement, indique M. Harel. On demande aussi aux citoyens de signaler les comportements louches au 819-246-0222. Il ne faut pas hésiter à contacter les policiers. »
Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin s'est inspiré de plusieurs autres maires dans le monde dont la ville a connu des drames au cours des derniers mois en affirmant que « la pire décision est de rester chez nous, il faut qu'on fête et célèbre ce qu'on fait de bien et ce mode de vie qui est attaqué par des gens aux mauvaises intentions ».