Le conseiller de Lucerne, Mike Duggan, est critiqué après avoir offert gratuitement - sur sa page Facebook - des billets dans la loge de la Ville de Gatineau pour une partie hors-concours des Olympiques de Gatineau, vendredi soir.

Hockey et débats politiques avec Duggan

Le conseiller de Lucerne, Mike Duggan, est critiqué après avoir offert gratuitement - sur sa page Facebook - des billets dans la loge de la Ville de Gatineau pour une partie hors-concours des Olympiques de Gatineau, vendredi soir. Il souhaitait discuter de politique avec des citoyens, spécifiquement de la situation des arénas de Gatineau.
M. Duggan a d'abord publié un message en matinée en demandant si « quelqu'un veut prendre une bière et parler d'arènes (sic) ». Dans cette publication, l'élu souligne que « le déploiement d'arènes (sic) sera un sujet brûlant » cet automne durant la campagne électorale municipale et que ceux qui se joindront à lui au match pourront « l'influencer ».
En après-midi, le conseiller de Lucerne a mis à jour son message public pour retirer ce dernier passage. Il souligne avoir apporté des modifications pour ne pas « apparaître "électoral" (sic) ».
Les changements apportés par Mike Duggan sont venus après un appel de courtoisie du président du conseil municipal, Daniel Champagne.
M. Champagne souligne qu'historiquement, ces billets étaient gérés par le cabinet du maire. Au début du mandat actuel, il a toutefois été convenu que le président du conseil veillerait à les distribuer aux élus intéressés avant chaque partie locale.
S'ils le désirent, les élus peuvent obtenir une paire de billets donnant accès à la loge. Lorsqu'un seul d'entre eux se manifeste, cet élu a accès à une douzaine de billets comme ce fût le cas pour M. Duggan, vendredi.
Toutefois, la tradition oblige l'élu à se servir de ces billets pour inviter des associations impliquées dans la communauté. Une équipe de hockey mineur, par exemple.
« Dans ce cas-ci, de toute évidence, l'appel qui est lancé pour discuter de politique dans un contexte d'élections, aux frais de la Ville, je ne suis absolument pas d'accord avec ça. C'est déplorable », souligne Daniel Champagne qui ajoute du même souffle que les modifications apportées au message initial ne sont pas suffisants à ses yeux.
Mike Duggan n'a pas retourné les appels du Droit vendredi. Au début de la partie, le conseiller municipal est arrivé seul avec un jeune garçon. Il a indiqué à un représentant du Droit sur place que ses invités se sont tous décommandés.
« C'est dommage parce que les arénas, c'est un sujet chaud. On aurait pu en parler. », a-t-il confié.
Avec Jean-François Plante, Le Droit