Le projet du nouveau complexe sportif qui remplacera l’aréna Guertin et des trois glaces communautaires de Place de la Cité connaît déjà un dépassement de coûts, environ 1,3 million $.

Guertin: la Ville confirme les dépassements de coûts

La Ville de Gatineau a confirmé, mardi, que les contribuables devront allonger 1,3 million $ de plus qu’annoncé pour la construction du futur aréna Guertin et des trois glaces communautaires dans le secteur de place de la Cité. Le maire Maxime Pedneaud-Jobin a aussi commencé à préparer le terrain pour d’autres dépassements de coûts dans ce dossier, cette fois pour la construction du stationnement étagé qui sera construit à proximité du complexe et dont le prix est actuellement estimé à 25 millions $.

Ces dépassements de coûts sont essentiellement causés par les délais plus longs que ce qui avait été prévu par l’administration pour l’obtention du certificat d’autorisation environnementale permettant la construction sur un terrain catégorisé comme une zone humide. 

Ainsi, plutôt que les 79 millions $ inscrits au protocole d’entente entre la Ville et Vision multisports Outaouais (VMSO), le prix du futur complexe (excluant le stationnement) est maintenant fixé à 80,3 millions $. Les contributions financières du gouvernement (26,5 M$) et de VMSO (16 M$) demeurent les mêmes, mais celle de la Ville passe de 36,5 millions $ à 37,8 millions $. L’administration propose de puiser cette somme supplémentaire à même les surplus de la Ville. Le conseil sera appelé à se prononcer sur cette proposition mardi prochain. 

Le maire Maxime Pedneaud-Jobin n’a pas voulu faire porter le blâme au gouvernement pour les délais de livraison du permis. « Normalement, c’est 75 jours et ç’a finalement pris 150 jours pour l’obtenir, a-t-il souligné. C’est en raison de la complexité du terrain qui est en zone humide. On le savait au départ. On savait qu’il y avait des enjeux, mais les avantages dépassaient largement les enjeux. La Ville devait s’assurer, avant le 31 octobre 2017, de livrer à VMSO un terrain avec un certificat d’autorisation et elle n’a pas été en mesure de la faire, donc de respecter cette partie du protocole d’entente. » 

L’augmentation des coûts est en réalité provoquée par une augmentation de l’indice des prix à la consommation, le décalage des travaux d’excavation, la protection des ouvrages contre le gel l’hiver prochain et l’augmentation des coûts de financement pour VMSO en raison de la hausse du taux directeur en janvier dernier. 

VMSO garantit maintenant un prix de 80,3 millions $ pour la construction du futur complexe. « Il n’y a plus d’autres clauses au protocole qui relève de nous, a noté le maire Pedneaud-Jobin. À partir de maintenant, s’il y a des dépassements de coûts, ils seront sous la responsabilité de VMSO. » Le président de VMSO, Alain Sanscartier, a abondé dans le même sens en affirmant qu’il « n’y a pas de zone brouillon dans le protocole » et que d’éventuels dépassements de coûts seront « entièrement imputables à VMSO ». Le président der VSMO a d’ailleurs précisé que l’organisme doit déjà faire face à une augmentation des coûts sous sa responsabilité d’environ 1 million $. Les travaux devraient officiellement débuter le 24 septembre prochain. L’organisme vise novembre 2020 pour l’ouverture officielle du nouveau domicile des Olympiques de Gatineau. 

Stationnement étagé

Les Gatinois ne sont peut-être pas au bout de leurs peines et pourraient avoir à débourser des sommes supplémentaires dans ce dossier. Les délais ont aussi un impact sur la construction du stationnement municipal étagé qui n’est pas inclus dans le protocole d’entente entre la Ville et VMSO. Contrairement au complexe de quatre glaces, le prix du stationnement n’est pas garanti par VMSO. 

« Je ne suis pas prêt à répondre à des questions sur autre chose que ce qu’on annonce aujourd’hui, quand on sera prêt, on fera un bilan pour le stationnement », a d’abord affirmé le maire lorsque questionné sur une possible hausse de la facture pour la construction du stationnement. « Le contribuable doit s’attendre à ce que le prix de 25 millions $ soit précisé, a-t-il ajouté. Est-ce que ce sera plus, ou différent, je ne le sais pas. Pour l’instant, ce sont des estimations, ce ne sont pas des coûts finaux. »