Une aide financière équivalente à 30 % des frais, jusqu’à concurrence de 4000 $, sera aussi offerte pour les frais liés à l’occupation d’un atelier situé à l’extérieur des zones visées par des efforts de revitalisation.

Gatineau vient en aide à ses artistes

La Ville de Gatineau a précisé, mardi, les détails du programme adopté en novembre 2016 pour soutenir la création d’ateliers d’artistes sur son territoire.

Dorénavant, les artistes professionnels pourront obtenir une aide financière pouvant atteindre un maximum de 50 % des frais encourus, jusqu’à concurrence de 4000 $, pour l’occupation d’un atelier situé au centre-ville de Gatineau ou dans les centres-ville des anciennes villes d’Aylmer, Gatineau et Buckingham. Une aide financière équivalente à 30 % des frais, jusqu’à concurrence de 4000 $, sera aussi offerte pour les frais liés à l’occupation d’un atelier situé à l’extérieur des zones visées par des efforts de revitalisation. 

Un montant de 50 000 $ par année a été réservé à cette fin par le conseil. L’administration souhaite agir en priorité dans l’axe culturel Montcalm. Exceptionnellement cette année, les artistes intéressés pourront faire une demande d’aide financière pour un atelier occupé l’an passé. Ils ont jusqu’au 15 octobre pour soumettre une demande. En temps normal, la date limite pour soumettre une demande sera le 30 avril de chaque année. 

Le programme d’aide financière pour les ateliers d’artistes est le tout premier plan développé par la Ville de Gatineau pour soutenir financièrement ses artistes. « Avec le développement sur la rue Morin et l’ajout de ce programme, on est en train de revitaliser et de nous démarquer avec l’aide et la créativité de nos artistes », a indiqué le maire Maxime Pedneaud-Jobin. 

Pour les professionnels

Seuls les artistes reconnus comme étant « professionnels » en regard de la loi sont admissibles à ce programme. Ces derniers doivent se déclarer artistes professionnels, créer des œuvres qui sont exposées, publiées ou mises en marché par un diffuseur et avoir reçu des témoignages de reconnaissance de leurs pairs comme professionnel par une mention d’honneur, une récompense, un prix, une bourse, une nomination, la participation à un salon ou tout autre moyen de même nature.