Le conseiller municipal gatinois Daniel Champagne

Gatineau veut sa place à la FCM

Le conseiller municipal gatinois Daniel Champagne tentera de devenir l’un des cinq représentants du caucus du Québec au sein du conseil d’administration de la Fédération canadienne des municipalités (FCM).

M. Champagne, le maire Maxime Pedneaud-Jobin et les conseillers Gilles Carpentier et Cédric Tessier composent la petite délégation gatinoise partie pour Halifax, où s’ouvre jeudi le congrès annuel de la FCM.

Le maire a souligné qu’il souhaitait voir M. Champagne représenter le caucus du Québec au conseil d’administration de l’organisation. « Il y a six candidatures et il y a cinq postes, a fait savoir M. Pedneaud-Jobin. [...] Pour moi, c’est important, Gatineau doit être présente dans la FMC. »

M. Pedneaud-Jobin, qui siège au caucus des maires des grandes villes de la FCM, a fait savoir que plusieurs enjeux feront l’objet de discussions au congrès, entre autres en matière d’infrastructures. Les revendications en matière de transport collectif doivent aussi se poursuivre auprès d’Ottawa, a souligné M. Champagne.

Les municipalités tenteront également d’élaborer « une stratégie électorale » afin d’essayer d’obtenir l’appui de « tous les partis » en prévision des prochaines élections fédérales, a indiqué le maire.

La délégation gatinoise profitera de son passage dans la capitale néo-écossaise pour visiter la bibliothèque centrale qui y a été ouverte en 2014. Le maire qualifie cette visite d’« exploratoire », en vue de la création éventuelle d’une bibliothèque centrale à Gatineau. « À Halifax, c’est carrément un attrait touristique, c’est vraiment un édifice signature [...] qui embellit la ville, qui fait que les gens ont le goût d’y aller et qui est un lieu de culture qui dépasse l’emprunt de livres », a-t-il souligné.