La collecte des matières résiduelles accuse du retard dans certains quartiers de Gatineau.

Gatineau veut «rétablir le service» des collectes des matières résiduelles

Une rencontre aura lieu cette semaine entre la Ville de Gatineau et la firme Derichebourg dans l’espoir qu’un retour « à la normale » ait lieu dans les horaires des collectes.

Les autorités municipales ont diffusé un communiqué, dimanche, pour informer les résidents de l’est de la ville que la collecte spéciale des résidus de construction prévue cette semaine est reportée, sans préciser à quel moment. La collecte des encombrants dans l’ouest est pour sa part maintenue.

En ce qui concerne les collectes régulières (compostage, recyclage et ordures), la Ville indiquait vendredi que celles qui étaient prévues la semaine dernière accusaient du retard et devaient être complétées au courant de la journée de samedi.


« Il y a une rencontre prévue cette semaine avec le fournisseur Derichebourg pour pouvoir ramener la situation le plus possible à la normale. »
Bianca Paquette, porte-parole de la Ville de Gatineau

Or, samedi, les autorités municipales ont été avisées tard en soirée que les collectes n’avaient pas pu être toutes effectuées. Dans son communiqué de dimanche, la Ville a donc aussi avisé les citoyens que les collectes régulières de la semaine dernière n’allaient être complétées que lundi.

« Il y a une rencontre prévue cette semaine avec le fournisseur Derichebourg pour pouvoir ramener la situation le plus possible à la normale », a fait savoir la porte-parole de la Ville, Bianca Paquette.

Cette dernière précise que l’augmentation du nombre de collectes spéciales a fait l’objet d’un amendement au contrat signé avec Derichebourg, qui œuvre en sol gatinois depuis juin 2017.

Pour l’instant, les discussions à venir visent simplement à « rétablir le service », a indiqué Mme Paquette. « Il y a des pénalités qui sont prévues au contrat, mais en ce moment, on n’en est pas là », a-t-elle précisé.

Derichebourg a déjà dû verser des pénalités « pour non-respect du contrat » dans le passé, indique la Ville.

Les autorités municipales notent qu’il peut arriver que certains retards dans les collectes ne soient pas signalés à toute la population, puisqu’ils ne touchent qu’un nombre limité de citoyens.

Depuis le début de l’année, certaines collectes ont accusé du retard en raison de la congestion routière causée par les inondations ou en raison des conditions météorologiques hivernales. En juillet 2018, la Ville avait toutefois dû aviser la population que « certains » de ses citoyens allaient constater un retard sur le territoire situé à l’est de la rivière Gatineau. « La Ville a pris les mesures nécessaires auprès du fournisseur afin d’assurer le rattrapage », avaient alors indiqué les autorités municipales. Les collectes s’étaient alors poursuivies pendant la fin de semaine.

Derichebourg n’a pas voulu commenter la situation, lundi. Le directeur des activités au Canada, Cyrille Nottoli, a indiqué que l’entreprise diffusera un communiqué de presse au courant de la journée de mardi.

Avec Julien Paquette, Le Droit