La conseillère Louise Boudrias a lancé un message au conseil municipal en disant que Gatineau va « manquer le bateau » des investissements entourant les festivités du 150e  de la Confédération canadienne.

Gatineau va «manquer le bateau», avertit Louise Boudrias

Gatineau et son maire, Maxime Pedneaud-Jobin s'apprêtent à « manquer le bateau » et à laisser le momentum touristique engendré par les festivités du 150e de la Confédération canadienne lui glisser entre les mains, croit la conseillère Louise Boudrias.
Cette dernière explique qu'elle avait de grosses attentes en se rendant au dîner-conférence de la Chambre de commerce de Gatineau (CCG), mercredi, alors que le maire devait prononcer un discours sur l'après 2017 et les stratégies de la Ville de Gatineau pour maintenir l'élan des célébrations de cet été. 
« Finalement, ce que j'en retiens, c'est que pour 2018, ce qu'on a, c'est une vidéo, lance-t-elle. C'est une belle vidéo, je ne dénigre pas le produit, mais c'est tout ce qu'on a. On va manquer le bateau. »
Mme Boudrias fait ainsi référence à la nouvelle image de marque de Gatineau présentée lors du dîner-conférence par le maire Pedneaud-Jobin. 
Le maire a aussi parlé des liens plus serrés à tisser au niveau économique avec la Ville d'Ottawa, de la collaboration entre les organisations touristiques des deux villes, de l'importance d'améliorer le transport en commun dans les années à venir et d'un rapport sur le développement économique des villes devant être présenté la semaine prochaine lors des Assises annuelles de l'Union des municipalités du Québec (UMQ). 
« Je m'attendais plutôt à ce que notre maire définisse les grands projets touristiques que Gatineau doit mettre de l'avant dès 2018 qui permettraient de conserver les acquis de cet été, indique Mme Boudrias. Le seul projet que nous avons actuellement sur la table pour la suite des choses c'est Place des festivals. Je m'attendais à ce que le maire lance un message clair à cet effet. »
Mme Boudrias rappelle que le gouvernement du Québec est prêt à investir une centaine de millions de dollars pour des projets touristiques d'envergure au cours des prochaines années. 
« Le projet Place des festivals a été présenté au gouvernement et nous devons avoir une rencontre sous peu avec la ministre du Tourisme Julie Boulet, note la conseillère. Si le projet devient prioritaire aussi pour Québec, ça pourrait mettre un peu de pression sur la Commission de la capitale nationale (CCN) avec qui nous devrons trouver un terrain d'entente pour l'utilisation d'une partie du parc Jacques-Cartier. En ce sens, il aurait été bien d'entendre le maire supporter ce projet et l'identifier comme étant stratégique pour conserver les acquis de 2017. »