Les trottoirs et les rues de quartier à Gatineau étaient couverts de glace.

Gatineau reprend le contrôle des trottoirs et rues locales

Le cocktail météo qui s'est abattu sur la région, lundi, a passablement compliqué les opérations des équipes de déneigement de la Ville de Gatineau, si bien que des milliers de citoyens se sont réveillés, mardi, avec des rues locales et des trottoirs complètement glacés, voire carrément impraticables.
Le directeur des communications de la Ville de Gatineau, Jean Boileau, a affirmé, en début de journée, que les équipes de cols bleus étaient en mode «rattrapage». E
n fin d'après-midi, tous les trottoirs avaient fait l'objet d'un premier épandage d'abrasif et de sel, mais les opérations devaient se poursuivre toute la soirée et toute la nuit afin d'en reprendre totalement le contrôle.
Les efforts pour déglacer les rues locales se poursuivaient en fin de journée, alors que plusieurs rues n'avaient toujours pas reçu la visite des saleuses de la Ville. 
Les opérations plus spécifiques aux rues locales devaient elles aussi se poursuivre toute la soirée et toute la nuit durant. 
Entre un et trois centimètres de grésil sont tombés à Gatineau, lundi, en début d'après-midi, après quoi pas moins de 10 à 15 millimètres de pluie verglaçante ont rendu la vie encore plus difficile aux automobilistes, piétons et cols bleus. 
«Le cocktail météo a forcé nos équipes à se concentrer sur les rues principales et collectrices afin d'assurer la sécurité sur les routes, lundi, note M. Boileau. Depuis ce matin (mardi), nous sommes en mode rattrapage afin de déglacer les rues locales, ainsi que les trottoirs de la ville. La température douce permet l'épandage de sel. Nous passerons à l'épandage de sable quand les températures seront plus froides.»
Quelques puisards ont aussi été bloqués par la glace sur le territoire de la Ville, mais rien de catastrophique n'a été rapporté aux services municipaux.
La Ville de Gatineau s'attend à avoir repris le contrôle des rues locales et des trottoirs d'ici mercredi. «Toutes nos équipes sont actuellement sur le terrain», a précisé le directeur des communications.