Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin a confirmé que les employés qui devront rester à la maison, sans travailler, continueront d’être payés.

Gatineau passe en mode «services essentiels» et réduit ses opérations

La Ville de Gatineau a annoncé, mardi après-midi, qu’elle se met immédiatement en mode «services essentiels» et ferme ses bureaux administratifs au moins jusqu’au 13 avril prochain. De nombreux employés de la Ville sont immédiatement envoyés à la maison, soit à rien faire, ou à faire du télétravail. 

En entrevue avec Le Droit, le maire Maxime Pedneaud-Jobin n’a pas été en mesure de préciser combien des quelque 3500 employés étaient ainsi envoyés à la maison. Le service des communications n’était pas en mesure de préciser cette information non plus. 

Le maire a toutefois confirmé que les employés qui devront rester à la maison, sans travailler, continueront d’être payés. Pour combien de temps? «Ce sont des discussions qui ont lieu avec Québec et l’Union des municipalités du Québec, a-t-il répondu. Si c’était à court terme, ça pourrait être justifiable, mais selon le nombre de semaine que ça va durer, il va falloir qu’on s’adapte.»

Le gouvernement du Québec a remis entre les mains des municipalités le pouvoir de décider ce qui devait être considéré comme services essentiels. À Gatineau, cela se résume par les services de collecte des déchets, la production d’eau potable, le traitement des eaux usées, les pompiers, la police, le centre d’appel 9-1-1, le centre d’appel 3-1-1 et les équipes nécessaires pour assurer l’entretien des véhicules municipaux et des infrastructures municipales. «Ça pourrait aussi varier dans le temps en fonction de l’évolution de la situation, a ajouté le maire Pedneaud-Jobin. La définition [de services essentiels] va varier dans le temps en fonction des besoins auxquels nous ferons face.»

La situation force aussi la Ville à adapter plusieurs de ses opérations. Ainsi, les opérations de colmatage des nids-de-poule se feront au ralenti en raison de la disponibilité de l’asphalte, affirme la Ville. Les opérations seront concentrées sur les grandes artères qui nécessitent des interventions urgentes avec de l’asphalte froid. 

Seul l’écocentre de la rue Pierre-Ménard restera ouvert pour les besoins urgents. Les matériaux devront être triés. Le service de collecte à domicile sur appel pour les encombrants réutilisables est suspendu. La vente de sacs tarifés pour les surplus d’ordures est aussi suspendue pour une période indéterminée. Exceptionnellement, les citoyens sont autorisés à utiliser des sacs de plastique sans l’effigie de la ville pour leurs déchets en surplus. Un maximum de cinq sacs en plus du bac gris seront acceptés. 

La Ville invite les citoyens à utiliser les services en ligne. On va s’assurer de donner le service en ligne, mais souvent de façon plus lente parce qu’il proviendra souvent d’un employé à la maison», a noté le maire. Les mesures d’exécution de paiement faisant suite à des jugements de la Cour municipale seront suspendues jusqu’à nouvel ordre.