La Ville de Gatineau a l’intention de lancer un appel d’offres et octroyer un contrat pour la construction d’un complexe d’au minimum trois patinoires dans le secteur ouest de la ville d’ici la fin de l’année 2018.

Gatineau lance le processus pour un complexe multiglaces dans le Plateau

La Ville de Gatineau a l’intention de lancer un appel d’offres et octroyer un contrat pour la construction d’un complexe d’au minimum trois patinoires dans le secteur ouest de la ville d’ici la fin de l’année 2018.

Le maire Maxime Pedneaud-Jobin a annoncé, mardi, qu’un « appel d’intérêt » vient d’être lancé par l’administration pour un contrat d’achat d’heures de glaces par la Ville dans le secteur ouest. « Ça va nous permettre de connaître l’état du marché, a indiqué le maire. Selon la réaction du marché, on va s’ajuster et préciser nos besoins. »

Les promoteurs intéressés à construire un tel complexe multiglaces auront jusqu’au 30 janvier prochain pour proposer un modèle d’affaires à la Vill e. « Ce n’est pas un appel d’offres, ni une invitation à soumissionner, mais un exercice pour tester le marché, pour recueillir différents modèles qui pourraient s’appliquer », a ajouté le maire Pedneaud-Jobin. 

La Ville va identifier un terrain qui lui appartient déjà dans le secteur ouest où ce futur complexe pourrait être érigé, mais les promoteurs seront aussi libres de proposer un modèle d’affaires et un projet qui viserait un autre terrain. Il sera aussi possible de proposer une bonification de la demande originale de la Ville en ajoutant d’autres types de plateaux sportifs. 

« Nous, ce qu’on met sur la table c’est le besoin pour trois glaces minimum, mais si le promoteur propose aussi de faire autre chose à l’intérieur du projet, on est bien ouvert à faire un appel de proposition plus vaste », a précisé M. Pedneaud-Jobin. 

Le plan de déploiement des arénas communautaires présenté en juin dernier par l’administration prévoit la construction et la gestion d’un complexe de trois glaces par le secteur privé dans le secteur du Plateau d’ici 2020, et la démolition des arénas Cholette, Sabourin et Guertin. Les deux arénas du secteur Aylmer seront conservés et gérés par la municipalité.