C’est un jour important pour le service de l’urbanisme de la Ville de Gatineau. Des années de travail qui ont commencé avec l’adoption du Schéma d’aménagement en 2015 viennent à terme. Les élus municipaux réunis en conseil, ce mardi, seront saisis de la nouvelle génération de règlement d’urbanisme qui, une fois adoptée, sera en vigueur pour au moins les dix prochaines années.
C’est un jour important pour le service de l’urbanisme de la Ville de Gatineau. Des années de travail qui ont commencé avec l’adoption du Schéma d’aménagement en 2015 viennent à terme. Les élus municipaux réunis en conseil, ce mardi, seront saisis de la nouvelle génération de règlement d’urbanisme qui, une fois adoptée, sera en vigueur pour au moins les dix prochaines années.

Gatineau: la nouvelle génération de règlements d’urbanisme déposée au conseil

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
C’est un jour important pour le service de l’urbanisme de la Ville de Gatineau. Des années de travail qui ont commencé avec l’adoption du Schéma d’aménagement en 2015 viennent à terme. Les élus municipaux réunis en conseil, ce mardi, seront saisis de la nouvelle génération de règlement d’urbanisme qui, une fois adoptée, sera en vigueur pour au moins les dix prochaines années.

Le nouveau plan d’urbanisme et tous les règlements qui s’y rattachent auront un impact indéniable sur la façon dont Gatineau se développera dans les prochaines années. Protection des milieux humides, densification des plus vieux quartiers résidentiels et développement axé autour des axes majeurs de transport en commun ne sont que quelques-uns des éléments abordés par la nouvelle réglementation.

Le plan d’urbanisme, les grilles de zonage, les règlements d’urbanisme, les usages conditionnels et la nouvelle réglementation touchant les grands ensembles commerciaux seront donc officiellement soumis aux élus, en après-midi, lors de la rencontre du caucus préparatoire au conseil municipal qui se tient à 19h. Déjà ce week-end, des élues comme Audrey Bureau et Louise Boudrias affirmaient sur leur page Facebook passer en revue les grilles de zonage dans leur quartier respectif afin de se préparer pour la séance du conseil.

Le président du conseil, Daniel Champagne, dit s’attendre à quelques discussions et demandes de clarification, mais ne croit pas qu’une majorité d’élus soit à ce point en contradiction avec ce qui sera présenté pour qu’il faille reprendre l’exercice. Les conseillers auront un mois pour revoir le tout. Ils seront appelés à adopter l’ensemble de la nouvelle réglementation lors du conseil municipal du mois de novembre.

APCHQ globalement satisfaite

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec en Outaouais (APCHQ) continue d’avoir quelques réserves, mais précise qu’aucune problématique fondamentale ne lui a été signalée par les entrepreneurs. Son directeur général, Nicolas Brisson, invite tout de même les élus à considérer quelques assouplissements pendant qu’il en est encore temps.

«De manière générale, on a un problème avec les hauteurs permises, dit-il. Dans certains secteurs il y a trop de restrictions. Il y a de bonnes hauteurs permises dans les secteurs du Plateau et de la Cité, notamment près des axes de transport en commun où la Ville souhaite densifier, mais ce n’est pas uniforme. La Ville devrait donner un peu plus de marge de manoeuvre afin de ne pas nuire à ce qui pourrait être des projets intéressants.»

La conseillère Boudrias se dit pour sa part «en général satisfaite» du travail qui a été accompli. «Ça va permettre de régler un paquet de situations qui devenaient problématiques sur le terrain, dit-elle. Il y a encore des choses avec lesquelles je ne suis pas d’accord, mais il faut choisir ses batailles.» Mme Boudrias est aussi d’avis que la Ville aurait avantage à permettre plus de bâtiments en hauteur le long du futur tramway dans l’ouest. «Pour l’instant c’est dix étages, mais je crois qu’il y a des endroits où ça pourrait être plus que ça, ajoute-t-elle. Il faudra un jour densifier ces secteurs, notamment pour justifier l’aménagement du tramway.»