Selon Sentinelle Outaouais, la Ville de Gatineau doit investir pour éliminer les surverses d'eaux usées et pour augmenter la capacité de son usine d'épuration, construite il y a plus de 30 ans.

Gatineau doit rénover ses égouts, dit Sentinelle Outaouais

Sentinelle Outaouais demande à la Ville de Gatineau de tirer avantage du Plan Chantier Canada afin d'améliorer son réseau d'égouts.
La directrice des opérations au Québec de l'organisme de protection de la rivière des Outaouais, Adèle Michon, croit que la Ville de Gatineau devrait s'empresser de présenter une demande d'aide financière au fédéral, dans le cadre de ce plan de 14 milliards $ réparti sur 10 ans.
«Les villes doivent répondre à un appel de projets et nous savons que la Ville d'Ottawa veut profiter de ce programme pour financer des améliorations à son système de traitement des eaux usées. Le maire Jim Watson a déclaré que la rivière des Outaouais est une priorité pour la ville. De plus, le ministre John Baird a aussi dit que c'est sa priorité, alors nous pensons que c'est le bon moment», a déclaré Mme Michon.
Selon Sentinelle Outaouais, la Ville de Gatineau doit investir pour éliminer les surverses d'eaux usées et pour augmenter la capacité de son usine d'épuration, construite il y a plus de 30 ans.
«Nous savons que la construction de bassins de rétention qui empêcheraient les déversements coûte très cher, mais la qualité de l'eau de la rivière est très importante. Et elle devient aussi, de plus en plus, un enjeu économique. On ne peut pas faire la promotion de la navigation et de la baignade tout en acceptant que l'eau puisse parfois être polluée. Gatineau est la quatrième plus grande ville au Québec; elle ne devrait pas se contenter de seulement suivre les normes», d'ajouter Mme Michon.
Le directeur adjoint à la gestion du territoire de la Ville de Gatineau, André Lambert, a indiqué que la ville présentera une demande d'aide financière au gouvernement du Québec, qui décidera de la répartition des montants accordés par le fédéral pour la province. Il a aussi indiqué que Gatineau veut éliminer totalement les surverses, en séparant complètement les égouts sanitaires des égouts pluviaux et en augmentant la capacité des conduites. «C'est un projet à long terme qui va coûter des centaines de millions de dollars», a-t-il averti. «En ce qui a trait à l'usine d'épuration, la décision est déjà prise et le projet de 115 millions $ sur cinq ans, est en cours. Nous allons augmenter la capacité de l'usine et améliorer la qualité du traitement», de dire M. Lambert.