À compter du 15 juillet 2019, le volume d’ordures sera limité aux 120 litres du bac gris.

Gatineau distribue les nouvelles poubelles

La famille des bacs de matières résiduelles s’agrandit à Gatineau. Les citoyens feront bientôt connaissance avec le petit dernier, le bac gris de 120 litres. Il deviendra en juillet prochain le seul contenant apte à recevoir les ordures ménagères.

La Ville de Gatineau a commencé, lundi, la distribution de ces nouveaux bacs. L’opération a débuté dans le secteur Aylmer et se poursuivra au cours des prochaines semaines pour prendre fin dans l’est de la Ville en janvier. En tout, ce sont plus de 130 000 bacs qui seront livrés aux portes.

En vertu du nouveau Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR), le volume d’ordures ménagères sera limité à la capacité de ce nouveau bac dès le 15 juillet 2019. La présidente de la commission sur l’environnement de Gatineau, Maude Marquis-Bissonnette, invite la population à utiliser le nouveau bac dès maintenant afin de se familiariser avec ce nouveau format.

Pour faciliter la transition, cinq sacs blancs d’environ 70 litres seront distribués en même temps que les nouveaux bacs. En juillet prochain, les surplus d’ordures ménagères devront obligatoirement être déposés dans ces sacs à l’effigie de la Ville de Gatineau. Ces sacs devront avoir été préalablement achetés par les citoyens. Le tarif et les points de vente pour ces sacs seront connus plus tard au printemps. La Ville étudiera aussi, au cours des prochains mois, les différents cas d’exception qui, pour diverses raisons, pourraient être incapables de se conformer à la nouvelle réglementation qui limite à 120 litres de matières résiduelles aux deux semaines.

Les citoyens qui ont déjà acheté des bacs à ordure sont invités à les réutiliser pour augmenter leur capacité de recyclage ou de résidus verts. Ils peuvent ainsi peindre un « R » pour recyclage, ou un « V » pour résidus verts sur leur contenant. Mme Marquis-Bissonnette propose aussi aux citoyens de réutiliser ces bacs pour en faire des barils d’eau de pluie.