La présidente de la commission du développement du territoire, de l’habitation et de l’environnement, Maude Marquis-Bissonnette

Gatineau cherche un partenaire pour les couches lavables

Le programme des couches lavables pour lequel Gatineau met de l’argent de côté depuis 2018 tarde à voir le jour. La Ville est toujours à la recherche d’un organisme à but non lucratif avec qui elle souhaite s’associer pour assurer la gestion du programme, a fait savoir, mardi, le service de l’environnement.

Jusqu’ici, 75 000 $ ont été réservés pour lancer l’initiative. Une quarantaine de familles devraient pouvoir en profiter lors de la première année du programme. La mesure sera ensuite financée à raison de 25 000 $ par année. La présidente de la commission du développement du territoire, de l’habitation et de l’environnement, Maude Marquis-Bissonnette, rappelle que l’objectif de cette mesure n’est pas d’offrir un cadeau aux gens qui auraient déjà fait le choix des couches lavables, mais de favoriser un changement de comportement. Ainsi, ce n’est pas par un remboursement direct que l’aide financière va s’inscrire, mais en réduisant à la base le prix d’un lot de couches.

«Il y a des organismes à l’heure actuelle auprès de qui on n’a pas encore fait de démarche et qui sont souvent d’excellents partenaires dans la mise en place d’un tel programme», a noté la conseillère. Cette dernière explique que le service de l’environnement a été largement interpellé par les inondations et souligne qu’il est particulièrement touché par la pénurie de main-d’oeuvre. «Il y a un défi de ressources et c’est ce qui fait en sorte que le projet n’arrive pas aussi vite qu’on l’aurait souhaité à la table du conseil.»

Ainsi, la seule mesure du programme d’écogestes voté au budget 2018 et dont l’entrée en vigueur est déterminée touche le remplacement des fournaises au mazout par des systèmes plus efficaces et moins polluants, comme les fournaises au gaz naturel ou le chauffage à l’électricité. Une somme de 75 000 $ sera mise à la disposition de propriétaires dont les immeubles sont dans la zone délimitée par le programme Rénovation Québec. L’inscription doit débuter en mai prochain. Sur la base du premier arrivé, premier servi, 21 propriétaires pourraient recevoir jusqu’à 3500 $ pour installer un système de chauffage plus vert.