VMSO tente toujours de combler les dépassements de coûts du projet de complexe multiglaces qui avoisineraient 15 millions $.
VMSO tente toujours de combler les dépassements de coûts du projet de complexe multiglaces qui avoisineraient 15 millions $.

Futur Guertin: Gatineau embauche des avocats

La Ville de Gatineau évalue ses options juridiques dans le dossier du futur aréna Guertin.

Toujours sans solution apparente à portée de main pour que soit complétée la construction du futur complexe multiglaces, la Ville de Gatineau a octroyé un contrat de 75 000 $, de gré à gré, à DHC Avocats, une firme montréalaise, pour l’accompagner dans ce dossier.

Ce contrat prenait fin le 17 juin dernier. Le service des communications a indiqué que «la Ville a retenu les services d’une firme externe afin de l’assister dans l’analyse des différentes alternatives et solutions dans le contexte actuel». Évidemment, tous les intervenants dans cet épineux dossier demeurent pour l’instant silencieux sur la suite des choses et sur les alternatives envisagées.

Le président de Vision multisports Outaouais (VMSO), Alain Sanscartier, a indiqué qu’il n’était pas au fait des démarches juridiques mises de l’avant récemment par la Ville dans ce dossier.

Le président de Vision multisports Outaouais, Alain Sanscartier

 Ce dernier affirme être toujours à la recherche d’une solution pour boucler le financement du projet. «Je ne commenterai pas les développements, tout ce que je peux dire c’est que nous sommes en mode solution et qu’on travaille tous très fort», a-t-il résumé.

Aux dernières nouvelles, VMSO tente toujours de combler les dépassements de coûts du projet qui avoisineraient 15 millions $. À la fin mai, la Ville de Gatineau, pour éviter l’abandon temporaire du chantier, a accepté de verser la totalité de sa partie du financement du projet, tout en continuant de respecter sa contribution maximale prévue de 37,8 millions $.

Des discussions se poursuivent avec le gouvernement du Québec et Desjardins Entreprises. L’institution financière qui agit comme principal créancier de VMSO dans le dossier retiendrait toujours quatre des 16 millions $ consentis.

Les travaux qui se poursuivent au ralenti sur le chantier du futur Guertin sont essentiellement concentrés sur les trois glaces communautaires. Les sommes décaissées par la Ville de Gatineau pourraient permettre de maintenir le chantier en activité jusqu’au début de l’automne.