Gilles Carpentier, président de la STO, se réjouit de cette ouverture qu'il attribue à un travail de longue haleine.

Financement du transport en commun: Ottawa et Gatineau feront des demandes conjointes

Les villes de Gatineau et d'Ottawa pourraient éventuellement faire des démarches communes auprès des paliers de gouvernements supérieurs afin d'obtenir du financement pour de rénover le pont Prince-de-Galles et arrimer les deux réseaux de transport en commun.
La motion votée, mercredi, par le conseil municipal d'Ottawa, qui lancera officiellement les discussions entre les deux villes dans le dossier du transport en commun, a été vivement saluée, mercredi, à Gatineau. « Ça fait longtemps qu'on demande de formaliser ce qu'on fait, a noté le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin. Un des enjeux importants c'est le trait d'union entre Gatineau et Ottawa. »
Le président de a Société de transport de l'Outaouais (STO), Gilles Carpentier, indique que la motion adoptée par Ottawa est l'aboutissement du dialogue qui a commencé dès le début du présent mandat. « On savait qu'il fallait se rapprocher et qu'une des priorités était de travailler de façon plus harmonieuse en matière de transport en commun », a-t-il ajouté. Selon lui, cette motion permettra un système de communication entre les deux villes qui ne tiendra plus uniquement aux individus en place.
La forme que prendront ces discussions reste encore à déterminer, tout comme les éléments techniques qui feront de l'arrimage entre les deux réseaux une réalité.
« Avec l'avancement de la technologie qu'Ottawa met en place, je vais vouloir m'assurer qu'on n'exclut pas ces technologies-là pour Gatineau, a insisté M. Carpentier. Pour nous, c'est de faire nos devoirs et si on peut faire la démonstration que les technologies utilisées par Ottawa peuvent être utilisées à Gatineau, ça va faire partie des discussions c'est certain. »
Le député fédéral de Hull-Aylmer, Greg Fergus, a salué le travail entre les deux municipalités voisines. « Je n'ai jamais vu autant de coopération entre ces deux administrations, il faut les féliciter », a-t-il indiqué. M. Fergus a rappelé que le fédéral est prêt à faire des investissements majeurs dans les infrastructures de transport en commun. 
La volonté des deux municipalités d'interpeller conjointement les paliers supérieurs de gouvernement pour obtenir du financement dans ce dossier est une très bonne idée, indique le député fédéral. « Ça va beaucoup faciliter la tâche pour aller chercher de l'agent, dit-il. On doit trouver une façon pour que le fédéral et les provinces travaillent ensemble au bénéfice de tous les citoyens de la région. »