L’aréna Beaudry a rouvert mardi et au même moment, la Ville de Gatineau fermait le Stade Pierre-Lafontaine.

Fermetures temporaires d'arénas: une gestion «au cas par cas»

Les fermetures temporaires d’arénas se multiplient cet automne, à Gatineau, et la Ville est contrainte de gérer « au cas par cas » les impacts qui en découlent pour des centaines de familles.

L’aréna Robert-Rochon est fermé jusqu’au 7 décembre en raison d’une fuite d’ammoniaque. L’aréna Beaudry a été rouvert à 17 h, mardi, mais elle en est à sa deuxième fermeture en quelques semaines en raison de traces de vermiculite. Mardi, c’était au tour du Stade Pierre-Lafontaine de fermer ses portes, aussi en raison de traces de vermiculite. Le service des communications n’était pas en mesure, en fin de journée, mercredi, de préciser l’ampleur de la situation, ni à quel moment l’aréna pourrait rouvrir.

Le président de la commission des sports et des loisirs, Pierre Lanthier, précise que les différentes associations de sports de glace seront rencontrées par des représentants de la Ville au courant de la semaine prochaine afin de faire le point sur la situation qui touche les arénas de Gatineau. Ce dernier reconnaît que les nombreux bris qui surviennent dans les vétustes arénas de Gatineau provoquent des impacts dans le quotidien de bien des Gatinois.

« Ça prend de la réorganisation pour le service des loisirs, mais aussi pour les familles, note M. Lanthier. On tente d’accommoder tout le monde. On tente de trouver des heures de glace disponibles. Parfois on va annuler des périodes de patin libre afin de faire de la place aux ligues. Il faut traiter ça au cas par cas. Plus souvent qu’autrement, ce sont des fermetures de 24 heures qui ont des impacts minimes, mais qui ont quand même des impacts. On sait que nos arénas sont vieillissants. Nous aurons quatre nouvelles glaces en 2020 (complexe VMSO), mais en attendant, il faut travailler au cas par cas. »

Multiglace dans l’Ouest

En vertu du plan de la Ville, la construction, la gestion, l’opération et l’entretien de tous les arénas de la Ville sont des responsabilités qui seront transférées au privé d’ici 2021. Seuls les arénas Frank-Robinson et Duchesnay seront conservés et demeureront sous la gestion municipale. Les autres seront démolies.

Ce plan prend toutefois du retard. Un appel d’offres pour un complexe de deux ou trois surfaces glacées devait être lancé en 2018 afin d’octroyer le contrat et faire réaliser les plans et devis d’ici la fin de l’année. Ce ne sera pas le cas. Le terrain identifié par la Ville près de l’école secondaire D’Arcy McGee devra faire l’objet d’études environnementales supplémentaires, au point où la Ville cherche présentement un autre terrain afin de ne pas retarder le projet de plusieurs mois. La mise en chantier du complexe dans l’Ouest doit avoir lieu en 2019, selon le plan adopté par le conseil l’an passé.

« L’appel d’offres est prêt et pourra être lancé dès qu’on aura un terrain », note M. Lanthier.