Gilles Carpentier, président de la STO

Entente de plus de 620 000$ entre la STO et Ed Brunet

La Société de transport de l’Outaouais (STO) a convenu de verser plus de 620 000 $ à la firme Ed Brunet et Associés à la suite d’une entente hors cours qui a mis fin à la dispute juridique entre les deux parties dans le dossier de la construction du Rapibus.

L’entrepreneur général s’était vu octroyer par la STO en 2011 un contrat de 8,9 millions pour les travaux de construction de plusieurs stations du corridor du Rapibus. La firme a toutefois réclamé près de deux millions $ additionnels en indemnités à la STO pour des travaux non prévus et pour l’extension de l’échéancier dans la construction en raison de retards, et elle avait déposé une requête en Cour supérieure en 2015. 

Les deux parties ont accepté de régler la poursuite qui avait été intentée pour la somme de 621 551 $. Le règlement a été conclu sans admission de responsabilité de part et d’autre, précise une résolution qui a été adoptée jeudi soir par le conseil d’administration de la STO.

Le président de la STO, Gilles Carpentier, a qualifié l’entente négociée d’« avantageuse pour la STO face à la demande initiale ».

O-Train : des portillons d’accès et des distributrices de billets à l’essai

Une autre étape s’apprête à être franchie en prévision de la mise en service du train léger à Ottawa, à la fin du printemps prochain. OC Transpo a annoncé jeudi qu’il commencera dès la semaine prochaine la mise à l’essai par les usagers des portillons d’accès et des distributrices de billets dans quatre stations de la Ligne Trillium de l’O-Train. Les essais débuteront le 1er novembre à la station Carling, puis aux stations Carleton (3 novembre), Confédération (6 novembre) et Greenboro (8 novembre). Pour accéder aux quais de ces stations, de même qu’aux quais d’autobus à la station Greenboro, les usagers devront entrer par un portillon d’accès en balayant devant un lecteur leur carte à puce (cartes Presto, U-Pass ou Multi de la STO) ou encore leur titre de correspondance ou leur billet acheté à la station. Pour sortir, les portillons s’ouvriront automatiquement lorsqu’ils s’en approcheront. De nouvelles distributrices de billets seront également disponibles dans ces stations pour l’achat de titres pour passage simple ou de divers produits de la carte Presto. Durant cette phase d’essai, du personnel d’OC Transpo sera déployé sur les lieux. Les anciens billets en papier achetés auprès de détaillants ne pourront pas être utilisés pour passer dans les portillons d’accès, car ils ne peuvent pas être balayés. Ils cesseront d’ailleurs d’être vendus après le 30 novembre.