«L'objectif demeure de faire un centre multifonctionnel qui sera aussi apprécié de la population que le centre sportif», a réagi le maire Marc Bureau par l'entremise de son attaché de presse.

Entente de 15 ans entre Gatineau et les Olympiques

La Ville de Gatineau et les Olympiques se sont officiellement entendus sur un bail de 15 ans pour la location du futur centre multifonctionnel.
L'entente a été signée officiellement mercredi matin, à 11h.
En entrevue avec LeDroit, le copropriétaire des Olympiques de Gatineau, Alain Sear, a confirmé que l'entente a été conclue très tard lundi soir. Il ajoute que le document a déjà été approuvé par Québec.
L'entente prévoit que la Ville de Gatineau obtient les revenus des concessions alimentaires, tout en reprenant la gestion de la billetterie. Selon M. Sear, les concessions représentaient environ 25 % des revenus des Olympiques.
«La municipalité voulait (les) reprendre, dit-il. Ce sont des revenus qui nous aidaient à boucler notre budget. Nous croyons toutefois qu'avec l'appui de nos partisans et une meilleure réponse à la billetterie, nous serons en mesure de retrouver ces revenus.»
Les Olympiques souhaitent des assistances de 3500 personnes par partie et la vente d'environ 1200 billets de saison.
Cette entente permet à la Ville de diminuer le déficit d'exploitation pour les activités relatives à la tenue des matchs des Olympiques de 422 000 à 125 000 $.
La Ville pourra également vendre le nom de l'édifice et conserver les profits.
«Assurant une relation à long terme avec les Olympiques de Gatineau qui sont une source de fierté à Gatineau, cette entente vient notamment baliser les responsabilités de chacun quant à l'utilisation future de cette nouvelle infrastructure municipale », a expliqué le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.
Les Olympiques verseront un loyer annuel de 38 000 $. Ce montant sera indexé au fil des ans. Au-delà d'un seuil établi, les Olympiques verseront également un pourcentage du revenu de la location des loges, un pourcentage des revenus de la vente de la publicité et un pourcentage des revenus relatifs aux assistances aux parties de hockey.
En vertu de l'entente, valide jusqu'au 31 mai 2031, les Olympiques utiliseront 13 % des plages horaires du futur centre multifonctionnel.
Plus de détails à venir.