«Les niveaux d'eau diminuent de façon graduelle», Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau.

Enfin du répit pour les inondés

Dame Nature a donné un peu de répit aux sinistrés des inondations au cours de la fin de semaine. Il n'y a eu aucune précipitation dimanche, et seulement 0,2 mm de pluie, samedi, ce qui a contribué à faire diminuer le niveau des cours d'eau dans la région.
La Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais a indiqué, dimanche, qu'elle prévoyait que les niveaux et débits sur le tronçon principal de la rivière entre Pembroke et la région de Montréal allaient diminuer lentement dans les prochains jours avec l'arrêt des précipitations.
«Les niveaux d'eau diminuent de façon graduelle», a d'ailleurs noté le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, samedi, lors de la mise à jour de la Ville sur les inondations.
Il a aussi précisé que les autorités municipales étaient en train de préparer les opérations de nettoyage et d'inspections des infrastructures dans les secteurs touchés par la crue des eaux. Il restait encore des débordements dans les secteurs des rues Saint-Louis et Jacques-Cartier, dimanche. La rue Hurtubise a été rouverte à la circulation.
Du côté de Saint-André-Avellin, le maire Thérèse Whissell a indiqué que le niveau de la rivière a baissé quelque peu, et que l'état d'urgence est toujours en vigueur. Des résidences sont encore inondées.
«Toutes les rues qui étaient fermées le demeurent parce que le niveau d'eau n'a pas assez baissé pour qu'elles soient rouvertes», a précisé Mme Whissell, citant notamment les rues Principale, Nault et Lanthier.
Les autorités de la municipalité de Pontiac ont constaté samedi après-midi «une baisse quand même notable du niveau d'eau» à la suite de la visite des lieux où la rivière des Outaouais est sortie de son lit. Toutefois, la décrue a été moins importante, dimanche, a-t-on observé.
«Des gens sont encore dans l'eau. Il y a encore des problématiques, mais c'est beaucoup mieux qu'avant», a indiqué dimanche Benedict Kuhn, directeur général de la municipalité de Pontiac. 
«Ça va prendre encore quelques jours avant que tous les chemins soient complètement accessibles», a-t-il continué.
Les sinistrés à Gatineau sont invités à une séance d'information lundi soir, organisée par le ministère de la Sécurité publique au Centre sportif de Gatineau, pour examiner toutes les indemnités possibles en fonction des programmes provinciaux. 
Une séance d'information pour les victimes de la crue des eaux à Pontiac avec la Sécurité publique aura lieu mercredi soir au Centre communautaire de Luskville.