Le directeur général de la CSPO, Jean-Claude Bouchard.

Double horaire : la CSPO s'explique sur vidéo

La direction de la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO) affirme avoir tenté de trouver un bâtiment propice aux apprentissages pour les élèves de l’école secondaire Mont-Bleu, mais que ces efforts en ce sens furent vains.

Dans une vidéo d’un peu plus de dix minutes mise en ligne samedi sur la page Facebook de la CSPO, le directeur général de la commission scolaire, Jean-Claude Bouchard, a indiqué que plusieurs scénarios ont été étudiés, et que le meilleur d’entre eux, au départ, aurait été de reloger les élèves dans un immeuble bien à eux.

«Malheureusement, nos recherches ont été vaines et on n’a pu loger ces élèves dans un tel bâtiment», a mentionné M. Bouchard.

L’école Mont-Bleu a été lourdement endommagée lors de la tornade du 21 septembre. La direction de la CSPO a décidé de reloger les élèves à l’école secondaire de l’Île, imposant ainsi un double horaire aux élèves des deux écoles. La grogne s’est installée chez les élèves de l’école de l’Île qui devront suivre leurs cours l’après-midi alors que ceux de l’école Mont-Bleu auront l’horaire du matin.

M. Bouchard a précisé que la commission scolaire tenait à ce que les 1430 élèves de l’école secondaire Mont-Bleu ne soient pas séparés, et qu’ils puissent retourner en classe rapidement. La CSPO a aussi indiqué que le programme sport-études de l’école Mont-Bleu aurait été en péril si les cours avaient été placés en après-midi, notamment.

La direction de la commission scolaire dit qu’elle aurait voulu que les classes commencent plus tôt le matin afin qu’elles se terminent plus tôt en après-midi, mais qu’un manque d’autobus l’en a empêchée.

«Nous avons voulu prendre la décision qui causait le moins de dommages collatéraux possible, autant pour les élèves, leurs parents et notre personnel. Il était difficile pour nous d’en arriver à une situation où personne n’aurait eu à perdre. On s’en excuse, mais dans une situation d’urgence comme celle-là il était important pour nous d’agir», a souligné Jean-Claude Bouchard.

La CSPO convie les parents des élèves de l’école de l’Île, ce mercredi, à 19 h, à une rencontre d’information à l’auditorium du Cégep de l’Outaouais. La même invitation est lancée aux parents des élèves de l’école Mont-Bleu, jeudi soir.