Dimanche avait lieu la 15e édition de la Journée de la diversité culturelle à Gatineau.

Diversité culturelle: un événement sur deux jours envisagé

La Journée de la diversité culturelle à Gatineau a attiré une bonne foule dimanche au parc Moussette. L’activité qui ne dure toutefois qu’une journée par année pourrait être prolongée, laisse entendre Louis-Patrick Comeau, agent à la diversité culturelle à la Ville de Gatineau.

C’était la 15e édition de l’événement et la troisième fois qu’elle avait lieu en plein air avec comme décor la rivière des Outaouais.

Sous le thème « On est ensemble », des spectacles colorés représentant le panorama de la diversité culturelle gatinoise, un salon gastronomie mettant en valeur des saveurs internationales, de la musique, diverses danses folkloriques de plusieurs pays ainsi que des artisans des communautés culturelles ont notamment ponctué la journée.

L’activité permet de rassembler tout le monde, les nouveaux arrivants comme ceux qui sont installés ici depuis longtemps, ainsi que les Canadiens de souche.

« C’est vraiment important de lancer ce signal, de montrer qu’on est ensemble, et que nous avons une communauté à bâtir ensemble », a expliqué M. Comeau.

La Journée de la diversité culturelle vise aussi à faciliter l’intégration des nouveaux arrivants afin qu’ils puissent tisser des liens entre eux, tisser des liens avec les personnes établies, et vice-versa, a ajouté M. Comeau.

Un événement comme celui-ci exige beaucoup de préparation. 

Louis-Patrick Comeau pense qu’une deuxième journée pourrait être bénéfique.

« C’est quelque chose que l’on considère. C’est effectivement un gros événement à préparer. On y pense. On pense aussi à avoir une fin de semaine, mais que chaque jour ne soit pas aussi comblée qu’aujourd’hui. Nous pourrions avoir des ateliers interactifs avec les gens le samedi tandis que le dimanche pourrait être une journée plus festive, de spectacles. On y pense et on va voir si on peut mettre ça en place », a raconté M. Comeau.

Aziza Louati, une bénévole à la Journée de la diversité culturelle, croit qu’une deuxième journée serait la bienvenue.

« Pourquoi pas ? Nous avons beaucoup de choses à offrir et à montrer. La diversité, c’est large », a plaidé la Tunisienne d’origine qui vit à Gatineau depuis une douzaine d’années.

La Journée s’est tenue pendant de nombreuses années à la Maison du citoyen. 

Or, tenir l’événement à l’extérieur facilite le contact entre les enfants grâce aux nombreux jeux qui sont à leur disposition.

« Être à l’extérieur permet d’offrir beaucoup plus d’activités familiales, beaucoup plus d’activités pour les enfants. Les jeux gonflables et les structures de jeux permettent aux parents de dialoguer. Ce sont des jeux pour les enfants, mais c’est aussi un lieu de rencontres et de partage super important et super intéressant », a fait valoir M. Comeau.