Deux personnes impliquées dans l’organisation d’une bruyante fête nocturne illégale sur l’Île Kettle, le 15 août, ont été retrouvées et mises à l’amende.
Deux personnes impliquées dans l’organisation d’une bruyante fête nocturne illégale sur l’Île Kettle, le 15 août, ont été retrouvées et mises à l’amende.

Deux organisateurs du party de l'Île Kettle mis à l'amende

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
Deux personnes impliquées dans l’organisation d’une bruyante fête nocturne illégale sur l’Île Kettle, le 15 août, ont été retrouvées et mises à l’amende.

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a confirmé mercredi qu’il avait donné des constats d’infraction de 274 $ à ces deux individus pour avoir troublé la paix en vertu du règlement municipal de la Ville de Gatineau.

Le SPVG n’a pas identifié publiquement les personnes impliquées.

À LIRE AUSSI : Nuit blanche à Gatineau à cause d’un «party» sur l’île Kettle

«Il n’y en aura plus, de party sur l'Île Kettle», assure le SPVG

Dans la nuit du 15 au 16 août, plusieurs personnes se sont réunies pour fêter sur l’Île Kettle sans obtenir d’autorisation du propriétaire et gestionnaire de l’endroit, Conservations de la nature Canada (CNC).

Des résidents de Pointe-Gatineau n’ont pas pu dormir en raison de la musique forte provenant de l’île située en face, sur la rivière des Outaouais. La police n’était pas intervenue à ce moment, malgré des plaintes de citoyens.

La fête a duré jusqu'en fin d'avant-midi, le dimanche.

Le SPVG avait alors évoqué qu’elle n’avait pas été en mesure d'intervenir pour des raisons touchant la sécurité de ses propres agents. Le SPVG, qui a réévalué son protocole depuis cet incident, se dit aujourd'hui capable de mettre fin à la fête si une telle situation se reproduit.

«Une récidive d’infraction à ce règlement municipal pourrait engendrer l’émission d’un constat d’infraction de 549 $ incluant les frais administratifs», a mentionné l’agente Renée-Anne St-Amant.