À la suite de l'incendie ayant détruit le pont Brabant-Philippe en juin dernier, la Ville de Gatineau vient de lancer un appel d'offres pour équiper les deux autres ponts couverts du secteur de caméras de surveillance.

Des caméras pour surveiller les ponts couverts

Un mois et demi après l'incendie criminel ayant ravagé le pont Brabant-Philippe, la Ville de Gatineau cherche à équiper les deux autres structures surplombant la rivière Blanche d'un système de vidéosurveillance.
Alors que le pont Brabant-Philippe a été complètement détruit par des incendiaires à deux reprises au cours des cinq dernières années, Gatineau souhaite protéger l'intégrité des ponts Roland-Houët et des Bénévoles avec de la surveillance vidéo. Des agents de sécurité sont également sur place depuis l'incendie de la fin juin.
Les entreprises intéressées par l'appel d'offres municipal pour l'installation d'un système de vidéosurveillance ont jusqu'au 22 août pour présenter une soumission.
«Ces caméras seront installées de manière temporaire et les services de la Ville nous feront des recommandations pour la suite des choses lorsque le rapport final de l'assureur sera déposé», a fait savoir le conseiller municipal du district, Jean Lessard.
Ce dernier aimerait que cette mesure devienne permanente, puisqu'elle devrait permettre une bonne surveillance, et ce même la nuit.
Il n'est par ailleurs pas encore déterminé à quel moment la reconstruction du pont Brabant-Philippe pourra être entamée, mais le conseiller espère que cela pourra se faire au cours de la prochaine année.