Le candidat à la mairie de Gatineau, Denis Tassé

Denis Tassé se lance officiellement

Le conseiller du district de Touraine, Denis Tassé, a confirmé qu'il se lance officiellement dans la course à la mairie de Gatineau.
Après avoir longtemps fait languir les électeurs gatinois, M. Tassé a annoncé sa candidature mercredi soir lors d'une conférence de presse, au Ramada Plaza.
« J'ai bien réfléchi à ma candidature à la mairie et c'est aujourd'hui [mercredi] que je dis oui », a exprimé le nouveau candidat, qui fera campagne contre le maire sortant, Maxime Pedneaud-Jobin, et la conseillère du district de Bellevue, Sylvie Goneau, en vue des prochaines élections municipales.
Sa décision était prise depuis déjà quelques semaines, mais M. Tassé avait remis à plus tard son annonce officielle en raison des inondations.
« Au début des inondations, c'est le moment où j'étais supposé l'annoncer. Mais on a mis ça de côté pour aider les sinistrés et pour laisser la poussière retomber. Je me suis dit que j'allais l'annoncer à la mi-juin », a-t-il expliqué.
L'an dernier, le conseiller municipal ne comptait pas se présenter pour un quatrième mandat dans le district de Touraine. Il envisageait plutôt de prendre sa retraite de la politique municipale. 
Ce n'est que récemment qu'il a décidé de changer ses plans.
« Il y a trois mois, je ne comptais pas me présenter [à la mairie]. Mais des citoyens de l'extérieur et des élus du conseil municipal m'ont approché, et quand j'ai vu l'insatisfaction des conseillers, ça m'a fait changer d'idée », a-t-il mentionné.
« Je vois un paquet de choses qui pourraient être faites. Mais quand tu n'es pas le maire, ce n'est pas toi qui tiens l'agenda politique, a-t-il ajouté. Alors au lieu de bûcher par en arrière tout le temps, le meilleur moyen, c'est de devenir maire. Là, tu peux réaliser des choses. »
Dossier Guertin
Le dossier de l'aréna Guertin fait partie des enjeux qui ont motivé sa décision. Il n'a jamais caché son désaccord avec le processus dans ce dossier.
Dans son discours, M. Tassé n'a d'ailleurs pas mâché ses mots en parlant du maire Pedneaud-Jobin qui, selon lui, « manque de leadership, travaille en coulisses et aime faire des manigances en cachette ».
« Ne vous laissez pas berner par ses belles paroles, car elles vont vous endormir ! », a-t-il lancé, après avoir donné l'exemple du dossier Guertin.
« Le début d'un temps nouveau »
« C'est le début d'un temps nouveau ! », a répété M. Tassé. Il s'agit d'ailleurs du slogan de sa campagne.
Denis Tassé représente le district de Touraine depuis 11 ans à titre de conseiller municipal. 
Le dossier des infrastructures est très important à ses yeux. « Il y en a encore pour 1,3 milliard de travaux à accomplir, a-t-il mentionné. Je m'engage à en faire une priorité. »
Il aspire également à faire croître l'économie de la région, et à mettre fin aux « chicanes » entre les élus lors des conseils municipaux, en faisant « équipe » avec eux.
Mais selon lui, le plus important est d'écouter les citoyens.
« Dans quelque temps, mon équipe et moi allons mettre les bases d'un bon plan reflétant les priorités actuelles des citoyens », a assuré M. Tassé.
Les Gatinois iront aux urnes le 5 novembre prochain.