La conseillère gatinoise, Renée Amyot

Cul-de-sac du Sommelier: la patience est encore de mise

Les automobilistes ont visiblement un peu trop hâte de pouvoir emprunter à leur guise la rue du Sommelier dans le quartier Limbour. Plusieurs n’ont pas attendu le retrait officiel du cul-de-sac fonctionnel pour emprunter la fameuse artère résidentielle et se sont fait pincer par la police au cours de la dernière semaine.

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a confirmé au Droit avoir donné cinq constats d’infraction au code de la sécurité routière depuis que le conseil municipal a décidé, mardi dernier, de retirer le cul-de-sac de la rue du Sommelier.

Dans les faits, l’interdiction d’utiliser cette rue pour traverser le quartier est toujours en vigueur et le sera tant que la signalisation n’aura pas été modifiée, précise la conseillère du quartier, Renée Amyot.

« Les gens pourront passer seulement lorsque la nouvelle signalisation sera en place, insiste-t-elle. C’est une question de semaines. Ça sera fait cet automne. »

Mme Amyot soutient qu’une des conditions pour que la nouvelle signalisation soit en place est le marquage de la rue.

Une bande blanche peinte au sol doit faire son apparition prochainement afin de sécuriser les piétons sur la rue du Sommelier.

« On m’a assuré que la mise en œuvre de la résolution du conseil est débutée, dit-elle. Ça veut dire que la planification des travaux de marquage et de l’installation de la nouvelle signalisation est commencée, mais pour l’instant, les citoyens doivent respecter la signalisation qui est en place. »