Maxime Pedneaud-Jobin veut garder un oeil sur les questions de gouvernance à l'Office d'habitation.

Croisières Outaouais: le maire remet les pendules à l'heure

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a mis un frein à l'enthousiasme du propriétaire de Croisières Outaouais, Robert Taillefer, mardi matin.
La semaine dernière, M. Taillefer avait affirmé que son entreprise avait «remporté l'appel d'offres pour les droits d'amarrage au Quai des artistes de Gatineau». Toutefois, M. Pedneaud-Jobin a rappelé que la soumission de Croisières Outaouais est toujours à l'étude par les services municipaux.
«Le contrat n'est pas donné», résume le maire de Gatineau.
Maxime Pedneaud-Jobin a toutefois confirmé que l'entreprise de Robert Taillefer était la seule à avoir présenté une soumission dans le cadre de l'appel d'offres.
En entrevue, M. Taillefer avait également reconnu que le contrat d'une durée de 25 ans pour les droits d'amarrage au Quai des artistes n'avait toujours pas été octroyé. Il indiquait toutefois qu'à son avis, il s'agissait d'une formalité.
M. Taillefer a eu maille à partir avec l'administration municipale depuis 2008. La Ville de Gatineau refusait de concéder un bail à long terme à Croisières Outaouais en plus d'exiger d'importantes hausses des frais de location chaque année, afin de se rapprocher du prix du marché.