Le maire Marc Bureau

Colistier: Bureau demande un vote

Le maire Marc Bureau a voulu prendre l'opposition de vitesse mardi en demandant un vote sur le principe de colistier à Gatineau.    
À l'approche des élections municipales, le maire a dit vouloir régler une bonne fois pour toute la question du colistier, d'autant plus qu'il est contre le principe.
Le conseil municipal est donc passé au vote lors de son caucus préparatoire mardi. Les élus ont rejeté massivement l'idée du colistier, à l'exception des quatre membres d'Action Gatineau présents à la réunion.
Un système de colistier permet au chef d'un parti politique de se présenter à la fois comme maire et comme conseiller lors d'une élection. À Montréal, c'est ce sytème qui permet aux chefs de l'opposition de siéger même s'ils ont subi la défaite à la mairie.
Actuellement, la décision de permettre la double-candidature aux chefs des partis politiques revient aux villes de 100 000 habitants et plus.
Le chef d'Action Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, considère que cette décision devrait plutôt revenir au gouvernement du Québec.
Il poursuit des démarches en ce sens auprès du ministre des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault. Il garde bon espoir de faire modifier la loi d'ici au scrutin du 3 novembre.