Cogeco affirme prendre la situation au sérieux

La haute direction de Cogeco Media affirme «prendre très au sérieux» la lettre envoyée par le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, concernant sa décision et celle de toute l’administration municipale et d’une majorité du conseil de boycotter l’animateur du 104,7, Roch Cholette.

«J’ai pris le temps de bien lire la lettre du maire et je vais l’évaluer comme il le faut, a indiqué au Droit le président de Cogeco Média, Richard Lachance. Il y a des choses importantes dans cette lettre. On va regarder ça de façon très sérieuse avec les gens qui sont visés.»

M. Lachance rappelle que le 104,7 FM est une radio de contenu et d’opinion et qu’un tel créneau peut aussi bien plaire que déplaire. L’important, selon lui, c’est que l’incident n’en reste pas là et que les ponts puissent être rétablis entre la direction de la station et le cabinet du maire de Gatineau. 

«J’ai demandé à notre directeur général à Gatineau, Bob Rioux, d’entrer en contact avec le maire et de prévoir une rencontre pour tenter de dénouer cette impasse-là. Se fermer à tout dialogue n’est pas la bonne chose à faire, de part et d’autre. On va prendre le recul qu’il faut et on va tenter de régler ça avec les gens concernés.»

Le directeur de la station, Bob Rioux, n’a pas voulu émettre de commentaire dans ce dossier, référant les demandes du Droit à la haute direction de Cogeco.