Charte: la position de la Ville toujours attendue

Alors que la campagne électorale québécoise bat son plein, la Ville de Gatineau n'a toujours pas pris position au sujet de la Charte de la laïcité proposée par le Parti québécois.
Il y a trois semaines, le Centre islamique de l'Outaouais et d'autres organismes de la région avaient prié le conseil municipal de sortir de son mutisme dans ce dossier.
Jeudi, le maire Maxime Pedneaud-Jobin a indiqué que le sujet n'était pas au menu des discussions lors du lac-à-l'épaule tenu à Wakefield. «Je veux soumettre une proposition aux membres du conseil. On avait eu des discussions informelles avant le lac-à-l'épaule et je vais soumettre quelque chose prochainement», a-t-il dit.
À la fin février, le maire avait affirmé que la Ville pourrait annoncer ses couleurs lors de la prochaine séance du conseil municipal, prévue ce mardi.