Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

Chantier Canada: Québec et Ottawa près d’une entente

Québec et Ottawa seraient près d’une entente sur la phase II du programme d’infrastructures Chantier Canada, affirme le maire de Gatineau et représentant francophone au caucus des maires des grandes villes à la Fédération canadienne des municipalités (FMC).

Maxime Pedneaud-Jobin a multiplié les rencontres en haut lieu cette semaine. Il siégeait, mardi, à la Table Québec-municipalités présidée par le premier ministre du Québec, Philippe Couillard. Deux jours plus tard, il était en compagnie du premier ministre du Canada Justin Trudeau et du ministre fédéral des infrastructures Amarjeet Sohi dans le cadre du caucus des grandes villes de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) dont le congrès annuel se tenait à Halifax.

« Plusieurs autres provinces ont déjà conclu des ententes avec le fédéral, a noté Maxime Pedneaud-Jobin. Il reste encore certains enjeux à régler pour le Québec, notamment sur la lourdeur de la réédition de compte pour les villes, mais ce serait vraiment une question de semaine maintenant. On souhaite que ça se fasse le plus rapidement possible. »

Ce programme d’infrastructures fédéral-provincial revêt une importance majeure pour Gatineau qui entend bien obtenir la part qui lui revient pour financer son projet de train léger devant desservir l’ouest de la ville, un projet estimé à près de 1,5 milliard $. « Nous allons présenter notre projet publiquement bientôt, mais nous devons attendre la signature de l’entente entre Québec et Ottawa pour le déposer officiellement », note le maire Pedneaud-Jobin.

Logement
Le maire de Gatineau a par ailleurs précisé que plusieurs maires ont profité de la présence du premier ministre canadien au congrès de la FCM pour lui signifier leur impatience dans le dossier du logement social. Ottawa a promis de doubler les sommes réservées à la rénovation et à la construction de logements sociaux, mais rien n’a bougé depuis l’élection. « Ottawa est encore à déterminer les termes de son propre programme, dit-il. Les négociations avec les provinces n’ont pas encore débuté. Ça commence à presser. Pour nous à Gatineau ça représente la construction de plusieurs unités de logements sociaux supplémentaires. »

Point de TVQ
La rencontre de la Table Québec-municipalités, mardi, a été l’occasion pour le premier ministre et les présidents des différents caucus de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) de revenir sur l’engagement du gouvernement de transférer un point de TVQ aux villes. M. Pedneaud-Jobin a précisé que cet engagement représentait 1,6 milliard $. « Nous avons eu de premières discussions sur la façon dont l’argent pourrait être transféré, explique le maire de Gatineau. Il y a certains mécanismes envisageables pour la redistribution, que ce soit en fonction de la population ou en lien avec la création de la richesse. L’important c’est de ne pas avoir de perdant. Ce qui est intéressant, c’est que le gouvernement n’est pas dans l’improvisation. »